A Bex, le tiers du vignoble est grêlé

DégâtsDes grêlons gros comme des cerises ont saccagé une partie de la vigne sur la colline du Montet.

La grêle de samedi soir a arraché le feuillage, endommagé les grappes et blessé les baies.

La grêle de samedi soir a arraché le feuillage, endommagé les grappes et blessé les baies. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Cette année était déjà difficile du point de vue de la maladie. On se disait entre vignerons qu’il ne manquait plus que la grêle. Eh bien, c’est arrivé…» soupire Pierre-Yves Rapaz, président de la Société coopérative vinicole de Bex. Samedi, à 18 h 30, un orage de grêle s’est abattu sur la colline du Montet, où est planté 30% du vignoble bellerin. Durant dix longues minutes, des grêlons de la taille de cerises se sont abattus sur ce secteur où nombre de grands et petits producteurs exploitent des parchets. «La moitié de la colline a été gravement touchée. Pour ma part je possède 8000 m2 à cet endroit, soit 60% de mon domaine, et les deux tiers sont gravement atteints», complète Pierre-Yves Rapaz.

Des conséquences pour au moins deux ans

Les conséquences sur la vendange sont encore difficiles à évaluer. Les viticulteurs ont traité immédiatement les zones atteintes pour lutter contre la pourriture, mais aussi contre les guêpes et mouches attirées par le sucre des baies éclatées. Objectif: cicatriser et assécher les plaies afin de sauver un maximum de grappes pour la récolte. «Il y aura forcément un manque à gagner pour tout le monde, reprend Pierre-Yves Rapaz. Du point de vue de la Coopérative, cela ne mettra pas en péril la récolte 2016 puisque nous avons des raisins ailleurs qui nous garantissent les quantités. Mais il y aura du vrac qu’on ne pourra pas vendre. Les plus touchés seront les petits producteurs, qui pour beaucoup ne prennent pas d’assurance, vu les tarifs…»

La vendange risque par ailleurs d’être retardée en raison de la destruction du feuillage. Il faudra attendre que de nouvelles feuilles assurent la photosynthèse pour amener le raisin à maturité. Et le viticulteur de conclure: «Un orage de grêle a aussi des incidences sur la taille l’année suivante, puisque beaucoup de sarments sont fragilisés. Les conséquences s’étalent sur en tout cas deux ans.»

Créé: 29.08.2016, 18h07

Articles en relation

La grêle tombe sur St-Saphorin

Vaud Une quarantaine d'hectares de vignoble sont endommagés à des degrés divers après l'orage d'hier soir. Mais de nombreuses parcelles sont perdues pour cette année. Le syndic rassure toutefois: «Il y aura du Saint-Saphorin l'an prochain». Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.