Passer au contenu principal

Ils bichonnent leurs luges comme ils bâtissent leurs chalets, en famille

Située sur le tracé de la piste de luge, l’entreprise des Morerod fabrique ses traîneaux à l’ancienne.

Joël Morerod (à droite) fabrique ses luges avec du bois suisse. Depuis cet hiver, l’entreprise propose des placets en peau de vache réalisés par Christophe Seeweer à Corbeyrier (à gauche).

Tout jeune retraité qu’il est, Bruno Morerod continue à dévaler la piste de luge des Diablerets. Le vétéran a commencé jeune: «Quand nous étions gamins, mon père nous avait fabriqué nos luges, comme beaucoup d’habitants à l’époque. Avec cinq enfants, il a eu du boulot!» Ce travail est redevenu une tradition dans l’entreprise que l’Ormonan a créée avant de la remettre à son fils Joël. À la construction et la rénovation de chalets, les Morerod ont ajouté la fabrication de luges il y a quelques années.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.