Le Bouveret se fait beau pour briller sur grand écran

CinémaLe réalisateur russe Nikita Mikhalkov va tourner d’importantes scènes de son nouveau film Sunstroke au bout du Léman.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Samedi matin, une poignée d’ouvriers s’affairent sur le débarcadère CGN du Bouveret. Deux découpent des matières en plexiglas, d’autres assemblent une cabane en bois, un décorateur fixe des ampoules dans de faux lampadaires Belle-Epoque.

A l’entrée du Bouveret, sous la tente des spectacles du Croûtion, d’autres techniciens tronçonnent des billes de bois. Arrivés de Russie ces derniers jours, ils apprêtent les lieux pour le tournage du nouveau film de Nikita Mikhalkov, Sunstroke (Coup de chaleur), qui doit commencer en fin de semaine. Des semi-remorques immatriculés en Biélorussie viennent ainsi quotidiennement décharger des décors pour le film.

Les équipes de tournage et toutes celles qui gravitent autour vont passer trois semaines dans la cité lacustre valaisanne.

Voyage amoureux sur... la Volga
Sunstroke relate l’amour éphémère le temps d’un voyage en bateau sur la Volga (Russie) entre un lieutenant et une jeune femme. L’action se passe en 1907. Le film de Mikhalkov, à qui l’on doit quelques chef-d’œuvre comme Les Yeux Noirs, Urga ou Le Barbier de Sibérie, est tiré de la nouvelle éponyme d’Ivan Bounine, Prix Nobel de littérature.

En ce début de semaine, le bateau de la CGN «Le Rhône», entièrement transformé ces derniers jours au chantier naval d’Ouchy, va voguer jusqu’au Bouveret. Il servira d’écrin à Sunstroke, autant amarré qu’au large.

Le salon de «La Suisse», navire vapeur amiral de la CGN, sera utilisé pour une scène de même que la machinerie du «Montreux». (24 heures)

Créé: 30.09.2012, 11h58

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.