Passer au contenu principal

Le brûlant plancher LED devient infernal pour les acteurs

En répétition, figurants et acteurs transpirent à grosses gouttes sur la scène-écran et ses 70 °C au sol. Arrosage de rigueur.

Avec ses 13 millions de pixels sur 800 m2, le plateau LED est une véritable prouesse technologique. Qui chauffe.

Toujours plus ardent, Jean Rosset mord à pleines dents sur le plancher LED de la Fête des Vignerons. À trois semaines de la première, on peut dire, sans convoquer le poète Gilles, que les répétitions en plein cagnard font suer les milliers de figurants et les acteurs du spectacle, parfois déjà vêtus de leur épais costume. Comme le relevait «20 minutes» jeudi, la température au sol peut dépasser les 70 °C sur ce plateau-écran de 800 m2, le plus grand du monde selon les organisateurs.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.