Un budget plus réaliste, quel que soit le vote à La Tour-de-Peilz

Finances publiquesSi le référendum contre la hausse d’impôt aboutit, il n’y aura pas de changement puisque les éventuelles recettes iront dans un fonds de réserve.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les comptes 2016 de La Tour-de-Peilz avaient fait grincer des dents il y a six mois: c’était la quatrième fois depuis 2008 que l’écart entre le budget et ces derniers tournait autour de 10 millions, sur des comptes entre 50 et 60 millions.

En fonction depuis 2016, le syndic et le municipal des Finances avaient promis qu’ils allaient viser un budget plus réaliste. C’est chose faite pour 2018, en particulier sur les prévisions de recettes aléatoires: «Nous avons pris, sur les dix dernières années, les chiffres les plus hauts et les plus bas pour viser à l’estimation la plus plausible», explique Jean-Pierre Schwab, municipal. Par le passé, les recettes aléatoires étaient budgétisées systématiquement à 1,6 million, alors qu’à une exception près, elles avaient toujours été beaucoup plus élevées depuis 2009 (3,4 millions en moyenne).

Le budget 2018 prévoit un déficit de 727'000 fr. (sur 66,3 millions de revenus). Il sera discuté le 6 décembre. À noter que si le référendum relatif à la hausse d’impôt de 2 points aboutit, il n’aura pas d’incidence: le résultat budgétisé restera inchangé, les recettes supplémentaires étant versées à un fonds de réserve destiné à la construction du futur Collège Courbet. (24 heures)

Créé: 20.11.2017, 18h31

Articles en relation

Les comptes positifs qui risquent de faire grincer des dents

Finances L’an dernier, La Tour-de-Peilz a engrangé 6,8 millions de bénéfices au lieu des 3 millions de pertes prévues. Un résultat étonnant au vu du climat de coupes budgétaires. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...