Le budget reste méchamment dans le rouge

VeveyLa Municipalité propose une copie présentant un déficit de 4,4 millions.

La Municipalité de Vevey présente un budget 2020 déficitaire de 4,4 millions. Il sera débattu jeudi prochain lors du Conseil communal.

La Municipalité de Vevey présente un budget 2020 déficitaire de 4,4 millions. Il sera débattu jeudi prochain lors du Conseil communal. Image: Chantal Dervey

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Avec 4,4 millions de francs de déficit au budget 2020, Vevey présente des projections dans le rouge. La Municipalité a dû composer avec la décision du Conseil communal d’abaisser de 76 à 74,5 le taux d’imposition pour compenser le 1,5 point repris par le Canton (soins à domicile), l’équivalent de 1,3 million. Parmi les charges qui pèsent lourd: l’augmentation de la participation aux déficits des transports publics (900'000 fr.) et celle pour l’Association Sécurité Riviera (500'000 fr.). La note pour l’accueil de jour est par contre appelée à diminuer de 1,4 million «compte tenu d’une meilleure efficience». La somme à disposition pour investir sans recourir à l’emprunt s’élève à 5,7 millions. Aucun poste supplémentaire n’a été accepté.

Le déficit pourrait encore se creuser. La Municipalité propose à nouveau de renoncer à rétrocéder la taxe de base pour l’élimination des déchets (80 fr.). Si, comme l’an dernier, le Conseil communal la refuse jeudi prochain, le déficit avoisinera les 6 millions. À noter que l’effet net de la Fête des Vignerons sur le budget est de 2,2 millions de francs en négatif. «Une simple opération comptable», promet Étienne Rivier, municipal des Finances. «Sur les 3,1 millions que la Confrérie des Vignerons a versés à la Ville conformément à la convention signée, 840'000 sont des charges effectives. Les 2,2 millions restants sont le résultat de l’addition de toutes les imputations internes facturées en lien avec la Fête.» Une recette sur laquelle la Ville ne pourra pas compter en 2020, pour une somme de travail qui ne diminuera pas pour autant. Et Étienne Rivier de préciser que «cette somme n’a rien à voir avec les 700'000 francs de factures encore ouvertes à ce stade».

Créé: 05.11.2019, 19h27

Articles en relation

Une élue veut féminiser les noms de rues à Vevey

Vaud Milena Buckel, membre du Collectif Grève des Femmes/Féministes Riviera, déposera un texte dans ce sens au Conseil communal le 14 novembre. Plus...

Pour financer le bus 201, «le compte n’y est toujours pas»

Mobilité Des erreurs de calcul se sont glissées dans la répartition de la couverture du déficit de la ligne de bus qui circule entre Vevey et l’hôpital de Rennaz. Plus...

Promis à une vaste réforme, le marché fait son retour

Vevey Les vives critiques ont été entendues et la Municipalité planche sur un règlement adapté. En attendant, place à la fête ce samedi. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.