Un bus complète les services des logements protégés de Bex

SocialLes résidents des appartements de La Passerelle disposeront d’un transport vers le village. Un maillon de plus à leur qualité de vie.

Les logements protégés de La Passerelle bellerine sont légèrement à l'écart du village. Un bus a été spécialement prévu pour les résidents.

Les logements protégés de La Passerelle bellerine sont légèrement à l'écart du village. Un bus a été spécialement prévu pour les résidents. Image: Patrick Martin/A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dès la semaine prochaine, un bus adapté assurera une liaison entre les appartements protégés de La Passerelle et le centre de Bex. L’offre complète les services de ce complexe destiné aux personnes à mobilité réduite qui a poussé depuis 2009 légèrement à l’écart du bourg.

Avec une moyenne d’âge de 82,6 ans, les habitants du petit quartier conçu pour les personnes à mobilité réduites ne disposaient pas encore d’un moyen de transport où il soit aisé de grimper et disposant de place pour embarquer des moyens auxiliaires. Le véhicule financé par la Loterie Romande et conduit par une équipe de bénévoles tournera à raison de deux courses (une aller, une retour) par jour et desservira les points névralgiques de la Cité du Sel.

«Ce transport, c’était le dernier maillon manquant pour le quartier», salue Pierre Rochat, syndic de Bex, également président de la Fondation Passerelle Bellerine, en se réjouissant de l’évolution du lotissement en termes de qualité de vie pour les bénéficiaires.

La Passerelle compte désormais 44 appartements protégés de 2,5 à 3,5 pièces dans quatre bâtiments pour des loyers modiques. Chaque lot sorti de terre s’est rempli en un temps record, générant une nouvelle liste d’attente, preuve que cette offre, destinée surtout aux Bellerins, répondait à une demande.

Tout en préservant une qualité de vie à domicile, le quartier continue à se développer afin d’enrichir aussi la vie sociale de ses habitants. Une salle communautaire s’est ainsi créée, où certains partagent désormais un repas commun le midi. Jeux, cafés et fêtes de famille s’y organisent également. «L’ambiance dépend toujours de deux ou trois locataires, mais en général elle est bonne et solidaire. On le voit quand on réunit les gens pour des infos, ils pèdzent volontiers et restent à boire des verres», sourit le président. Le prochain projet renforcera d’ailleurs encore cette convivialité: ce sera une piste de boules.

Créé: 29.09.2017, 08h14

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.