Centenaire, le «métro des vignes» de Lavaux fait sa cure de jouvence

VeveyLe funiculaire du Mont-Pèlerin, qui a soutenu l’essor de la région, doit être rénové. Des bus le remplaceront durant quatre mois.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Avec plus de trois cent mille voyageurs annuels, le funiculaire Vevey- Chardonne - Mont-Pèlerin (VCP) est un peu le métro des vignes du Haut-Léman. Le plus souvent aérien, il relie depuis l’an 1900 les villages de Corseaux, Chardonne et Jongny à leur grande sœur veveysanne. Mais, dès le mois de juillet prochain, et durant quatre mois, il devra faire l’objet de travaux et sera mis hors service. Un service de bus le remplacera. «Nous avons choisi cette période car le funiculaire accueille davantage de pendulaires - notamment des écoliers - que des touristes», explique Pierre Gygli, responsable des funiculaires de la compagnie GoldenPass.

Un rôle vital
Le chantier, actuellement mis à l’enquête publique et estimé à 8 millions de francs, prévoit la rénovation de la voie entre Chardonne et Vevey, le remplacement du ballast des traverses et des rails. Il s’agit là d’achever les travaux entamés en 2009. GoldenPass en profite pour remettre aux normes de la loi sur l’égalité pour les handicapés (LHand) l’accès aux véhicules pour les personnes à mobilité réduite. Des nouvelles rampes seront créées à Vevey, Corseaux et à Chardonne. Et les portes de quais seront adaptées à ces ouvrages. Au Mont-Pèlerin, en raison d’une importante différence de niveaux, c’est la construction d’un ascenseur d’une dizaine de mètres qui est prévue. La machinerie sera rénovée. Et la commande remplacée.

Au cours de ses 113 ans de service, le funiculaire a bien rempli sa tâche, en adaptant son exploitation aux besoins croissants d’une région en plein essor. En 1900, il était né de l'échec du projet de liaison ferroviaire Vevey - Bulle - Thoune.

Créé: 27.12.2013, 13h10

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.