Chablais Agglo s'arme face à une manne fédérale insuffisante

UrbanismeBerne ne pourra faire face aux 41 nouveaux dossiers d’agglo déposés depuis 2011. Dans le Chablais, on prend les devants.

Chablais Agglo, le projet intercantonal d’agglomération du Chablais, regroupe les communes d’Aigle (photo), Bex, Ollon, Massongex, Monthey et Collombey-Muraz.

Chablais Agglo, le projet intercantonal d’agglomération du Chablais, regroupe les communes d’Aigle (photo), Bex, Ollon, Massongex, Monthey et Collombey-Muraz. Image: CHANTAL DERVEY- A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La manne fédérale ne suffira pas à financer tous les projets d'agglomérations déposés en Suisse. L’ensemble des pistes esquissées dans tout le pays coûtera 20 milliards de francs, dont 6 à 10 à charge de la Confédération. Qui ne dispose plus que de 1,9 milliard dans le fonds d’infrastructure prévu à cet effet.

«Deux pistes se dessinent. Soit le taux de subventionnement de chaque mesure sera revu à la baisse, soit l’Etat se montrera plus sélectif. Nous voulons être proactifs en affinant les mesures prioritaires et en les rendant plus percutantes aux yeux de la Confédération», explique Georges Mariétan, président du groupe technique de Chablais Agglo (communes d’Aigle, Bex, Ollon, Massongex, Monthey et Collombey-Muraz).

Les responsables ont donc lancé deux études. La première doit dresser un inventaire des réserves en zones d'activités. «Il faut être attentif à attirer des activités génératrices d’emplois, souligne Georges Mariétan. Pour cela et pour éviter le morcèlement des parcelles disponibles, les communes ont intérêt à travailler ensemble.»

La seconde réflexion porte plus largement sur la gestion des paysages, des terres agricoles, de la mobilité en intégrant à la réflexion le projet de 3e correction du Rhône. «Ceci dans le but de parvenir à une vision à une stratégie commune à long terme, respectant ces différents éléments», ajoute le responsable de Chablais Agglo.

Créé: 22.05.2013, 16h36

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.