Le Chablais français battra sa propre monnaie

Commerce localAlors que le farinet disparaît en Valais, une nouvelle monnaie naît de l’autre côté de la frontière.

Créées par Aurélie Betsch, les coupures valorisent la faune et la flore chablaisiennes.

Créées par Aurélie Betsch, les coupures valorisent la faune et la flore chablaisiennes. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une monnaie locale en chasse une autre. À la fin du mois, le farinet cessera de circuler en Valais. Pas de quoi décourager les membres de l’association Le Chab. Le collectif né dans le Chablais français s’apprête à mettre en circulation sa propre monnaie du même nom.

Disponibles dès le 30 mai, les coupures de 1, 3, 5, 7, 10, 35 et 50 chabs (un chab équivaut à un euro) pourront être dépensées dans 74 commerces d’Évian, Thonon ou encore Yvoire. Le chiffre est symbolique, puisqu’il s’agit du numéro de département de la Haute-Savoie. «Mais le but est de développer le nombre de partenaires», annoncent les créateurs de la monnaie. Également du côté suisse de la frontière? «Ce n’est pour l’heure pas à l’ordre du jour», répond Samuel Lachaume. Les consommateurs suisses – friands de supermarchés transfrontaliers – pourront en revanche échanger des francs contre des chabs: «Je pense que nous partageons des valeurs communes, comme l’envie de manger des produits sains et locaux. Cette démarche s’adresse donc aussi aux Suisses.»

«Promouvoir une économie locale dynamique»

L’objectif du chab est de «promouvoir une économie locale dynamique, qui prenne soin à la fois de l’humain et de l’environnement», selon ses créateurs, qui se sont inspirés du succès de plusieurs monnaies alternatives. «L’eusko dans le Pays basque s’est par exemple bien implanté. Il manquait quelque chose entre le léman dans la région genevoise et le farinet en Valais pour compléter le maillage», poursuit Samuel Lachaume.

Comment éviter que la future devise connaisse un sort identique au farinet? «Je ne connais pas ce cas précis, mais il ne suffit pas d’imprimer des billets. Il faut donner envie aux clients de les dépenser, créer des animations.» Un réseau fléché de commerces sera ainsi mis en place et des événements mettront en lumière la démarche. Prochaine échéance: une exposition dans l’ancienne banque Baud, à Évian. Des conférences, projections et repas destinés à lever les fonds nécessaires à l’impression des coupures sont prévus. L’association espère éditer entre 25'000 et 50'000 chabs. À noter que fin mars, la grue fera aussi son entrée dans les tiroirs-caisses du Pays-d’Enhaut et de la Gruyère.

Créé: 18.02.2020, 08h02

Articles en relation

Le Farinet bientôt retiré de la circulation

Monnaie locale valaisanne Après deux ans et demi d'existence, le Farinet va être retiré de la circulation, annonce mardi l'association le Farinet dans un communiqué. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.