Changement de guide au sommet du FIFAD

Les DiableretsJean-Philippe Rapp assurera pour la dernière fois la direction du Festival international du film alpin des Diablerets qui se tiendra du 4 au 11 août.

Jean-Philippe Rapp (à g.) dirigera son dernier FIFAD en août. Il sera remplacé par Benoît Aymon.

Jean-Philippe Rapp (à g.) dirigera son dernier FIFAD en août. Il sera remplacé par Benoît Aymon. Image: © moserdesign.ch

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Festival du film alpin des Diablerets (FIFAD) aura une saveur particulière au cours de sa 49e édition, prévue dans la station ormonanche du 4 au 11 août. Il s’agira de la dernière étape d’une randonnée entamée il y a douze ans par Jean-Philippe Rapp. L’annonce en a été faite jeudi à Lausanne lors de la conférence de presse de présentation de la manifestation.

Le journaliste directeur du FIFAD, transmet le témoin à Benoît Aymon, lui aussi homme de médias, connu pour avoir coproduit et coprésenté l’émission «Passe-moi les jumelles». «Jean-Philippe a mis la barre très très haut. Même si j’ai un peu les chocottes, je vais tenter de la maintenir aussi haut pour ce qui demeure aujourd’hui l’un des plus grands festivals au monde dédié à la montagne. C’est mon vœu le plus cher», déclare Benoît Aymon.

«Le FIFAD n’est pas juste un festival. C’est une somme de rêves, de beaucoup de rêves, de rencontres d’amitiés, de respect mutuel, d’ouverture, de moment de bonheur et même de grâce»

L’an prochain, pour le jubilé du FIFAD, Jean-Philippe Rapp assurera la cordée pour son successeur. Regardant vers le bas et le chemin parcouru, le futur ex-directeur retient que «le FIFAD n’est pas juste un festival. C’est une somme de rêves, de beaucoup de rêves, de rencontres d’amitiés, de respect mutuel, d’ouverture, de moment de bonheur et même de grâce.» Sous sa houlette, le FIFAD a grandi, accueillant l’an passé pas moins de 22'000 festivaliers, dont 14'000 ont assisté à la diffusion des films en compétition.

La 49e escapade grimpera encore les pentes de l’éclectisme. Quarante documentaires en compétition (sur 150 présélectionnés) sont au programme. Répartis en cinq catégories – montagne, environnement, cultures du monde, sports extrêmes, exploits –, ils font la part belle aux productions suisses et françaises. Néanmoins, 12 œuvres empruntent des sentiers plus éloignés et exotiques: Iran, Corée du Sud, Pologne, Australie, etc.

Premières mondiales
Des premières mondiales ou suisses seront diffusées. Comme le docudrame «1818 ou la débâcle du Giétro» de Christian Berrut. Ou encore «La grande traversée des Alpes», série à succès de 4 épisodes de 52 minutes pour la télévision, remontés en une œuvre unique d’une heure trente.

Les amoureux de la photographie découvriront l’exposition d’Olivier Föllmi, arpenteur infatigable dans l’Himalaya, consacrée au Mont Kailash, considéré comme le lieu le plus sacré d’Asie.

À noter que des célébrités liées à la montagne feront le détour des Diablerets. Avec sur la cime l’hallucinant Espagnol Kilian Jornet, champion du monde de ski-alpinisme et de course verticale.

Créé: 19.07.2018, 16h43

Infos pratiques

49e Festival international du film alpin des Diablerets
Du 4 au 11 août.
Informations, programme, billetterie sur www.fifad.ch

Articles en relation

Les élus veulent offrir un écrin au FIFAD

Ormont-Dessus Les finances serrées de la Commune obligeront les autorités à fixer des priorités. La construction d’une arène pour le festival en fera partie. Plus...

Le Festival du film alpin se rapproche des pôles

Les Diablerets Le FIFAD a mis à l’honneur l’aventure scientifique avec des images et récits issus de l’expédition en Antarctique du Swiss Polar Institute. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 19 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...