Les chauffeurs VMCV réclament des renforts

ManifestationLe personnel, soutenu par son syndicat, exige l’engagement immédiat de quinze chauffeurs. Un délai jugé trop court par la direction qui créera douze postes ces prochains mois.

Les chauffeurs qui n’étaient pas en service ont manifesté leur colère lundi au dépôt des bus à Clarens.

Les chauffeurs qui n’étaient pas en service ont manifesté leur colère lundi au dépôt des bus à Clarens. Image: PHILIPPE MAEDER

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Respectez notre métier!» «Nos salaires, ce sont nos chauffeurs!» Matinée de mobilisation lundi aux Transports publics VMCV, (Vevey, Montreux, Chillon et Villeneuve). Les chauffeurs de bus ont manifesté leur ras-le-bol, arborant un brassard rouge en signe de colère pour attirer l’attention des usagers sur leur situation de sous-effectif. Des pancartes étaient aussi visibles sur les bus. Les chauffeurs qui n’étaient pas en services se sont, eux, rassemblés au dépôt de Clarens, après avoir distribué des tracts explicatifs à Montreux et à Vevey.

En cause: le budget 2018 prévoyant des postes supplémentaires qui n’est toujours pas validé. Conséquence, le personnel, soutenu par le Syndicat du personnel des transports (SEV), exige l’engagement immédiat d’une quinzaine de conducteurs. «La mesure prise le mois dernier visant à supprimer des jours de congé pour faire face au sous-effectif reste à ce jour en vigueur pour une durée indéterminée, explique Tony Mainolfi, secrétaire syndical. Et la direction ne donne aucune date pour la levée de cette mesure. La situation devient intenable pour les chauffeurs. Ce qui pourrait ne pas rester sans conséquences pour les usagers.»

Daniel Monnet, directeur des Transports publics VMCV, assure que les effectifs comptant 112 chauffeurs à ce jour seront augmentés: «Après avoir créé 2 postes l’automne dernier, 6 chauffeurs supplémentaires seront engagés au 31 mars et 6 autres bien avant la fin de l’année. Ce qui portera à 124 chauffeurs l’effectif total. Mais nous ne pouvons pas engager les nouveaux venus immédiatement. Car, auparavant, il s’agit de les former.» La direction conteste encore le taux d’absentéisme de 10% articulé par le SEV. Selon elle, il ne se monterait qu’à 6,2% actuellement, soit moins que les 8% de l’an dernier. (24 heures)

Créé: 12.03.2018, 21h00

Articles en relation

De nouveaux chauffeurs renforceront les équipes des VMCV

Tensions Une solution a été trouvée avec le président du conseil d’administration pour engager du personnel supplémentaire chez les chauffeurs en sous-effectif. Plus...

Grosses tensions au sein des Transports publics VMCV

Riviera Le budget 2018, prévoyant des postes supplémentaires, a été refusé. La direction prévoit donc de supprimer des jours de congé. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 21 septembre 2018.
(Image: Valott) Plus...