Le Château de l’Aile comme si vous y étiez

VEVEY La complète réhabilitation, soit l’intérieur et l’enveloppe extérieure, du Château de l’Aile, sera normalement terminée fin 2014. Après plus de 6 ans d’ouvrage. Son propriétaire en a ouvert les portes à 24 heures, ce samedi

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ceint par des barricades métalliques, soutenu par des échafaudages géants, protégé par des alarmes, le Château de l’Aile, vieillard pluricentenaire, se remet des affres du temps.

A son chevet, Bernd Grohe. L’ancien homme d’affaires, Suisse par sa mère, Allemand par son père, a acheté en 2007 à la Ville de Vevey la forteresse située au bas de la place du Marché.

Depuis le printemps 2008, Bernd Grohe offre au château une cure de jouvence devisée à 25 millions de francs. Fin 2014, la forteresse vivra une nouvelle ère.

La réhabilitation, contrôlée par les Monuments historiques pour ce bien d’importance nationale, est dirigée par l’architecte Christophe Amsler. Ce dernier a notamment rénové la Cathédrale de Lausanne et le Château de Nyon. Pour l’Aile, il travaille prioritairement avec des entreprises de la région.

Chaque pièce, chaque pierre, chaque solive, chaque parquet, a fait l’objet d’une analyse méticuleuse. De manière à conserver la structure et toutes les fonctionnalités du château comme elles avaient été conçues en 1840, date à laquelle l’architecte veveysan Philippe Franel avait donné au bâtiment de l’époque sa structure néogothique.

Si l’intérieur a été correctement entretenu par le passé, la peau extérieure a été terriblement endommagée. Elle fait l’objet de toutes les attentions et est en passe de retrouver son lustre d’antan.

Article complet à lire dans notre édition de lundi

(24 heures)

Créé: 02.02.2013, 17h13

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...