A Château-d'Oex, une issue s’esquisse pour sauver la salle du Zénith

SpectacleLes autorités reviennent sur leur intention de céder l’unique salle de spectacle du Pays-d’Enhaut à Landi.

Le Zénith est la seule salle du Pays-d’Enhaut à disposer d’un équipement à même d’accueillir des spectacles pros.

Le Zénith est la seule salle du Pays-d’Enhaut à disposer d’un équipement à même d’accueillir des spectacles pros. Image: Vanessa Cardoso/A.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ménager à la fois agriculture et culture, tel est l’équilibre que doivent trouver les autorités de Château-d’Œx, prises entre les besoins d’agrandissement de la succursale Landi et la pérennité de l’unique salle de spectacle professionnelle de la région. Les deux lieux cohabitent dans une même halle, propriété de la Commune et bien connue des habitués du Festival de ballons dont il jouxte le terrain d’envol.

L’an dernier, les autorités avaient annoncé leur intention de céder la partie occupée par la scène gérée par le Centre de culture et loisirs (CCL) à la coopérative agricole. Prête à verser un loyer quatre fois plus élevé pour cet espace, l’enseigne avait la faveur des élus contraints d’améliorer les ressources communales.

L’annonce avait suscité un tollé dans toute la région où les saisons culturelles de bonne teneur montées par un comité bénévole sont appréciées et suivies. Bien que n’ayant aucun effet contraignant, 500 paraphes au bas d’une pétition ont infléchi la position des décideurs qui esquissent désormais des plans afin de donner satisfaction à tout le monde, comme l’ont révélé nos confrères de Radio Chablais.

«On ne peut ignorer la volonté d’autant de citoyens dans une région qui compte 4500 habitants, admet le syndic, Éric Grandjean. Une solution passerait par l’agrandissement du bâtiment en créant un local sur le toit de la laiterie – qui doit de toute manière être refait car il y a des infiltrations. Landi s’est déjà montrée intéressée par cette possibilité.» Le calendrier est encore flou quant aux études préalables et au coût de la réalisation, mais l’élu espère avancer rapidement, conscient que les saisons culturelles se programment longtemps à l’avance.

Président et programmateur du CCL, Émile Cherix accueille cette évolution avec prudence: «Je reste circonspect, le Zénith n’est pas encore sauvé!» Au-delà du maintien d’une offre culturelle de qualité dans la région, le président estime que la salle a sa raison d’être, puisqu’elle est régulièrement louée ou prêtée. «Sur une année, elle est utilisée une bonne cinquantaine de fois et pas seulement pour nos huit spectacles comme on l’entend souvent dire.»

La bouffée d’oxygène n’est donc pas suffisante pour permettre au CCL de célébrer son cinquantenaire de manière très festive. L’affiche 2019 promet tout de même davantage de soirées qu’à l’ordinaire, avec parmi les perles repérées en Avignon et ailleurs, deux soirées avec Karim Slama et deux autres en compagnie de Marc Donnet-Monay et Yann Lambiel. (24 heures)

Créé: 11.01.2019, 08h21

Articles en relation

Mobilisation populaire pour sauver le Zénith

Château-d’Œx La Commune envisage de louer la salle de spectacle administrée par le Centre culturel et de loisirs du Pays-d’Enhaut à Landi. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.