Passer au contenu principal

Une chute de pierre sème l’émoi dans une garderie

Très grosse frayeur ce jeudi après qu'une «pierre massive» de 3-4 kilos a traversé un plafond. Il n’y a pas de blessé. Les lieux sont fermés. Des solutions de rechange sont à l’étude.

La garderie Les Petits Pois loge au rez-de-chaussé à la rue Clara-Haskil à Vevey.
La garderie Les Petits Pois loge au rez-de-chaussé à la rue Clara-Haskil à Vevey.
CHANTAL DERVEY

«La garderie restera fermée au moins ces prochaines semaines. Nous sommes très inquiets. La structure du bâtiment est-elle seulement garantie?» Manon Fawer, cheffe de service de la Direction de la jeunesse, de l’éducation, de la famille et des sports, ne cherche pas à noyer le poisson.

Le bruit «assourdissant» de la «pierre massive d’environ 3 à 4 kilos» qui a traversé le plafond d’une salle de bains de la garderie des Petits pois ce mercredi matin, rue Clara-Haskil, a résonné longtemps dans la tête des membres de l’équipe d’encadrement. «Certains sont choqués par la situation», ajoute Manon Fawer. La garderie peut accueillir jusqu’à 44 enfants âgés de 3 mois à 4 ans. Une soixantaine de bambins fréquente les lieux.

C’est vers 8h10 que la directrice de la structure d’accueil a découvert de la poussière sur le sol d’une salle de bains, communique la Ville. Le faux plafond est endommagé. La grosse pierre s’est détachée du plancher supérieur composé de poutres en bois avec remplissage minéral et a fini sa course dans un bac de rangement en plastique après avoir rebondi sur une étagère. Les lieux étaient heureusement inoccupés au moment de l’impact.

Des mesures d’urgence ont aussitôt été prises: «Nous avons évacué les enfants vers des lieux sécurisés, ceux, notamment, où le sol n’était pas du même type que celui dont s’est détachée cette pierre, reprend Manon Fawer. Nous avons par ailleurs prévu un maximum d’activités en extérieur.» Par contre, personne ne retournera dans les locaux ce jeudi et vendredi.

Derniers travaux en 2010

La garderie se trouve dans un immeuble «vétuste», selon la cheffe de service, loué depuis des années à un propriétaire privé. Les derniers travaux de mise aux normes d’un établissement d’accueil de jour datent de 2010. Des travaux sont en cours actuellement dans d’autres salles de bain.

Chose inquiétante, Manon Fawer admet des discussions à l’époque avec le propriétaire sur la bonne tenue des travaux, notamment «au niveau de la statique». Un ingénieur civil a été contacté, une visite est prévue avec le propriétaire ce jeudi.

En parallèle, la Ville se démène pour trouver des solutions d’accueil pour les enfants concernés. Une dérogation a été demandée à l’Office cantonal de l’accueil de jour des enfants pour permettre aux autres garderies de Vevey d’admettre plus d’enfants. «Nous avons également contacté des structures de La Tour-de-Peilz», ajoute Manon Fawer. Toutefois, en attendant que des solutions soient trouvées, «les parents devront se débrouiller cette semaine».

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.