Passer au contenu principal

Les commerçants de la gare de Vevey veulent calmer le jeu

Les employés des enseignes sont unanimes: la gare ne serait pas plus dangereuse que les autres.

D'après les salariés des magasins, la bande de jeunes multirécidivistes ne «zonerait» pas vers les quais.
D'après les salariés des magasins, la bande de jeunes multirécidivistes ne «zonerait» pas vers les quais.
Chantal Dervey

À la suite de deux récentes agressions dans le périmètre de la gare, de nombreux Veveysans ont exprimé leur colère et leurs craintes sur les réseaux sociaux. Dans les flots de commentaires - plus d’un millier -, des habitants confient qu’ils n’osent plus attendre leur train en étant seuls, à la tombée de la nuit. D'autres disent désormais préférer emprunter un nouvel itinéraire, parfois plus long, pour éviter «tous les problèmes imaginables». Un sentiment de peur qui ne «correspondrait pas à la réalité», selon les employés des magasins installés sur place.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.