Conçu sur la Riviera, un petit hôpital régional voit le jour à Madagascar

ConstructionLe projet de la Fondation EcoFormation à La Tour-de-Peilz s’est concrétisé. Il est soutenu par Montreux, l’Hôpital Riviera-Chablais, des médecins et le Rotary Club de la région.

L’Hôpital de Bekoratsaka, dont la construction a été lancée en mai, est en voie d’achèvement.

L’Hôpital de Bekoratsaka, dont la construction a été lancée en mai, est en voie d’achèvement. Image: DR/EcoFormation

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Ces populations ont désormais l’accès aux soins», se réjouit Philippe Dubois, président d’EcoFormation. Lancée par la fondation de La Tour-de-Peilz en mai dernier, la construction d’un l’hôpital de campagne à Bekoratsaka dans la région de Sofia à Madagascar est en voie d’achèvement. Le projet s’inscrit en parallèle d’un vaste programme de reboisement orchestré par EcoFormation. Cela dans un périmètre constitué de neuf villages regroupant 2274 familles, soit un bassin d’environ 21'500 personnes. Cette population, privée de soins jusqu’ici, vit dans des conditions précaires. Principal indicateur de cette précarité, le taux de mortalité infantile y est l’un des plus élevés au monde (42% entre 0 et 5 ans). Parmi les causes de mortalité figurent les infections respiratoires, les conditions périnatales, la malaria, la tuberculose, les diarrhées hémorragiques, la dysenterie et la bilharziose. Des maladies éradiquées dans l’hémisphère nord - le typhus et la peste - y subsistent encore.

Les villages ayant accès au dispensaire de Bekoratsaka se situent dans un rayon de 15 km, «une distance à pied qui varie de 1 heure à 3 heures», précise Philippe Dubois. L’hôpital comprend des blocs d’auscultation permettant d’examiner et de trier les cas «bénins» nécessitant une suture, une distribution de médicaments ou une constatation de grossesse. Des lits d’hospitalisation sont dédiés aux patients devant passer une nuit à trois nuits sous surveillance médicale après un accouchement difficile ou des symptômes aigus de maladies. Un bloc opératoire est équipé pour prodiguer des petites interventions d’urgence, infections parasitaires, saignements ou stabilisation de fractures De la chirurgie gynécologique obstétrique peut y être pratiquée.

«Le site pourrait devenir une plate-forme pour des étudiants suisses engagés dans des cursus de médecine»

L’hôpital est géré par Sœur Marie-Claire de la congrégation des Sœurs de Saint-Maurice (VS). Un chirurgien malgache a été engagé. Des aides-soignants, un gardien et du personnel d’entretien sont en cours de recrutement. Menés par le docteur blonaysan Georges Bambule, des médecins retraités de la Riviera se sont mis à disposition des malades. «La possibilité de développer des relations avec les Universités de médecine de Lausanne et de Genève permettrait d’obtenir des stagiaires, ajoute Philippe Dubois. Le site pourrait ainsi devenir une plate-forme pour des étudiants suisses engagés dans des cursus de médecine.»

La construction de l’hôpital (100'000 fr.) est principalement financée par la Ville de Montreux (81'000 fr.), qui assume en outre les coûts d’exploitation annuels (16'700 fr.) pour les cinq ans à venir. Des dons ont aussi été versés à EcoFormation. Qui a payé en partie les équipements médicaux. À ce jour, la fondation recherche encore 18'000 francs pour le solde.

Grâce au Rotary-Club de Montreux-Vevey, l’hôpital est relié à l’eau courante, filtrée dans le puits et traitée aux UV. L’installation pour la production et le stockage de l’énergie solaire est financée par la fondation de bienfaisance du groupe Pictet à Genève. (24 heures)

Créé: 02.01.2018, 14h02

Articles en relation

Fin de grève sur le chantier de l'Hôpital Riviera-Chablais

Rennaz Un accord a été trouvé mardi soir entre les parties. Les employés temporaires reprendront le travail après les vacances de chantier. Plus...

Recours d'un constructeur sur l'hôpital de l'enfance

Lausanne Un consortium italien interjette recours dans la procédure d'appel d'offres pour ce vaste chantier. Retards possibles. Plus...

L’Hôpital de la Broye devient propriétaire de ses murs

Payerne Pour garantir l’agrandissement du HIB, l’association propriétaire des murs et du terrain a validé leur transfert. Plus...

Paid Post

Les meilleurs commerçants lausannois récompensés
Pour la 5ème année consécutive, le Prix du Commerce a récompensé des commerçants de la capitale cantonale qui excellent dans leur domaine.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Woody Allen dans la tourmente de l'affaire Weinstein, paru le 20 janvier 2018.
(Image: Vallott) Plus...