Passer au contenu principal

Un demi-million d’abeilles ont été victimes d’empoisonnement

Grands sportifs, Alois et Judith Wiggen sont devenus apiculteurs amateurs «pour rendre quelque chose à la nature». Ce hobby, qu’ils pratiquent avec une autre famille de Lavey, leur vaut aujourd’hui une triste mésaventure.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.