Ivre, elle abandonne sa fille dans le tunnel de Glion

VaudUne conductrice de 43 ans a effectué une manœuvre extrêmement dangereuse sur l'autoroute A9 après une dispute avec sa fille de 24 ans.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Manœuvre à haut risque dimanche à 6h dans le tunnel de Glion: une conductrice colombienne de 43 ans s'est arrêtée sur l'A9 pour faire descendre sa fille de 24 ans suite à une dispute. Peu après, elle a fait marche arrière sur 600 mètres pour retourner la chercher, mais n'a pas trouvé la jeune femme.

C'est depuis l'intérieur du tunnel que la police a été avertie, via une borne d'appel d'urgence, de la présence de la piétonne. Les mouvements de la voiture ont alors été observés par le biais des caméras de surveillance. La gendarmerie est aussitôt intervenue et a pu interpeller la conductrice alors qu'elle roulait sur le viaduc de Chillon. Un test d'alcoolémie a révélé un taux de 0,8 pour mille. Son permis lui a été retiré.

Selon ses explications aux gendarmes, elle aurait tenté de retrouver sa fille en effectuant une marche arrière. Mais la jeune femme s'était réfugiée dans une niche du tunnel, où la gendarmerie est venue la chercher par la suite.

La conductrice a ainsi effectué une marche arrière sur quelque 600m à l'intérieur du tunnel, en utilisant les deux voies de circulation, d'après les caméras de surveillance.

Domiciliée dans le canton du Valais, elle a été entendue en présence d'un avocat commis d'office, puis relaxée au terme des opérations.

Créé: 28.01.2014, 15h22

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.