Dans les entrailles du Centre hospitalier de Rennaz

RennazLe Centre hospitalier accueillera ses premiers patients lundi. Visite de l’établissement avant le grand rush.

Des images de l’Hôpital Riviera-Chablais juste avant son inauguration au mois d’août 2019.
Vidéo: Fabien Grenon

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Fruit d’un long processus qui aura duré une vingtaine d’années, dont plus de quatre pour sa construction, le Centre hospitalier de Rennaz (CHR) accueillera lundi ses premiers patients, transférés du site de Monthey. Un défi immense pour l’établissement intercantonal Vaud-Valais qui regroupe dans un seul bâtiment les établissements de soins aigus actuels de l’Hôpital Riviera-Chablais (HRC): Monthey, donc, puis Aigle, Montreux, et les deux veveysans, la Providence et le Samaritain. Pour mémoire, il se construit en Suisse un hôpital tous les quinze ans environ. Le dernier édifié avant le CHR fut l’Hôpital Pourtalès à Neuchâtel. Celui de Rennaz coûtera, selon les dernières estimations, 390 millions tout compris, soit 47 de plus que prévu (dépassement de 14%). Le CHR répondra aux besoins médicaux des 190'000 habitants de la Riviera et des Chablais vaudois et valaisan.

Mardi, à six jours de la mise en service, le déménagement, confié à une entreprise française spécialisée, bat son plein. Partout, des cartons sont entreposés dans les interminables couloirs. Certaines des 195 chambres attendent encore un lit ou une table de nuit. Les bureaux des admissions et salles d’attente sont prêts. Le Service des urgences ou les salles d’accouchement aussi. Les services techniques, logistiques, administratifs, bien sûr médicaux, et les entreprises concernées s’activent, affinent les derniers détails. Les infirmières préparent déjà les armoires à matériel. D’autres employés prennent possession des trois niveaux du site et de ses méandres. Dans cette immense fourmilière qui emploiera quelque 1500 collaborateurs, chacun œuvre dans un calme apparent, sans précipitation.

Visite en images

Les 195 chambres d’hospitalisation se trouvent au 2e étage. Particularité de l’hôpital, 113 sont individuelles, les 82 restantes à un ou deux lits. Des lits, le CHR en compte 390 avec en plus 48 places ambulatoires. Des chambres sont dotées de terrasse, protégées de la vue sur l’A9, et ouvrent sur un patio

Six grandes et très paisibles salles d’accouchement, dont trois pourvues de baignoires, complètent le Service de gynécologie et obstétrique. Ce sont plus de 2400 naissances qui sont attendues chaque année au CHR.

Le CHR possède 10 blocs, contre 17 actuellement sur l’ensemble des sites. La direction explique cette diminution par la surcapacité actuelle, donc une sous-occupation. Une utilisation plus efficiente, avec des plages horaires de service plus larges qu’aujourd’hui, et un coût moindre sont avancées.

Cette salle dédiée de l’hôpital, dépourvue de signes ostentatoires, se trouve à côté du bureau des aumôniers qui se relaieront auprès des patients et de toute personne, famille ou proches, souhaitant un accompagnement. Notamment à la suite d’un décès..

Créé: 30.10.2019, 10h04

En chiffres

35'000 visites d’urgence adultes par an sont prévues au CHR.

1500 collaborateurs, tous services confondus, travaillent au CHR. Les frontaliers représentent environ 10% de cet effectif.

Le site s’étend sur 86'000 m2 et comprend un parking de quelque 900 places, dont 500 pour le personnel.

Des dimensions impressionnantes:
4 niveaux et un «bloc» haut de 17,6m, long de 215m, large de 115m.

3 lignes de bus permettent de se rendre au CHR, assurées par les VMCV, les TPC et Carpostal.

510 lits: c’est ce que comptera l’ensemble de l’HRC après rénovation des sites de Monthey et de Vevey Samaritain, transformés en cliniques de gériatrie et réadaptation dotées en plus d’une permanence médicale pour les «petites urgences».

Articles en relation

Le nouvel hôpital de Rennaz est-il trop loin pour les médecins des urgences?

Santé La Tour-de-Peilz s’inquiète de voir déménager le SMUR à Rennaz. Le Canton et l’Hôpital se veulent rassurants. Plus...

L’Espace Santé Rennaz, véritable campus pour une médecine globale

Santé Le pendant para-hospitalier de l’HRC a été inauguré vendredi. Il regroupe plus de 20 disciplines sanitaires. Plus...

HRC: Aller à Rennaz sans auto, c’est possible

Mobilité Nous avons testé l'accès en transports publics au futur hôpital. Plus...

L’Hôpital Riviera-Chablais à l’heure de la célébration

Santé L’inauguration de l’hôpital s’est déroulée ce jeudi à Rennaz durant deux heures devant un parterre de 500 invités. Une partie officielle divertissante en forme de catharsis, mais parfois grinçante. Plus...

Quel avenir pour le site de l’Hôpital de Montreux?

Etudes Le terrain sera réaffecté en juin, dès que l’hôpital déménagera à Rennaz. Même l’idée d’un parking public y fait son chemin. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.