Passer au contenu principal

Dans les entrailles du Centre hospitalier de Rennaz

Le Centre hospitalier accueillera ses premiers patients lundi. Visite de l’établissement avant le grand rush.

Des images de l’Hôpital Riviera-Chablais juste avant son inauguration au mois d’août 2019.

Fruit d’un long processus qui aura duré une vingtaine d’années, dont plus de quatre pour sa construction, le Centre hospitalier de Rennaz (CHR) accueillera lundi ses premiers patients, transférés du site de Monthey. Un défi immense pour l’établissement intercantonal Vaud-Valais qui regroupe dans un seul bâtiment les établissements de soins aigus actuels de l’Hôpital Riviera-Chablais (HRC): Monthey, donc, puis Aigle, Montreux, et les deux veveysans, la Providence et le Samaritain. Pour mémoire, il se construit en Suisse un hôpital tous les quinze ans environ. Le dernier édifié avant le CHR fut l’Hôpital Pourtalès à Neuchâtel. Celui de Rennaz coûtera, selon les dernières estimations, 390 millions tout compris, soit 47 de plus que prévu (dépassement de 14%). Le CHR répondra aux besoins médicaux des 190'000 habitants de la Riviera et des Chablais vaudois et valaisan.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.