Deux cents patients à transférer sur le site unique de l’Hôpital de Rennaz

SantéLes préparatifs d’une opération sensible et hors norme avancent. Le déménagement s’étendra sur quatre semaines.

L’Hôpital de Rennaz en construction.

L’Hôpital de Rennaz en construction. Image: CHANTAL DERVEY

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les préparatifs du déménagement des hôpitaux de la Riviera et du Chablais vers le futur site unique de Rennaz, actuellement en construction, battent leur plein. Pour rappel, cette vaste opération très complexe et pour ainsi dire unique en Suisse se déroulera sur quatre semaines, entre mi-octobre et fin novembre. «Les dates très précises seront connues à la fin de ce mois», indique Robert Meier, directeur adjoint de la logistique (notamment) et chef de projet du déménagement. Le cadre de l’Hôpital Riviera-Chablais (HRC) en a présenté toutes les coulisses mardi à Montreux devant l’association des Amis de l’HRC.

La direction a fait appel à une société française spécialisée dans la logistique de ce type d’opérations. Ce sont aussi des déménageurs français, déjà venus sur place, qui seront chargés de la migration, qui débutera par le site de Monthey. Suivront une partie de La Providence (Vevey), Aigle, Montreux et le Samaritain (Vevey). À noter que gériatrie et réadaptation demeureront à La Providence et à Mottex (Blonay) jusqu’en 2021. Les camions seront fournis par une entreprise vaudoise.

Point particulièrement sensible et concernant, le déplacement des patients. «Nous avons estimé à 200 le nombre de malades à transporter et à réinstaller sur la période de quatre semaines. La difficulté réside principalement dans le transfert des patients avec une volonté de sécurité maximale», poursuit Robert Meier. Plus de 100 risques cliniques potentiels ont été listés. L’opération débutera réellement le premier jour de la deuxième semaine, la première étant dédiée au transfert des services administratifs.

Les transports se feront par ambulance, via Transport Handicap, par minibus avec la Protection civile – dans les cas extrêmes par hélicoptère. À chaque étape, des soignants seront mobilisés pour assister les patients en toute sécurité. Un planning très précis et spécifique en fonction des cas est déjà établi. Les transports débuteront tôt le matin pour être quotidiennement stoppés avant midi. Bien sûr, patients et familles seront informés de toute la procédure.

L’Hôpital de Rennaz en construction. Image: CHANTAL DERVEY

Coût important

Toujours sur le plan humain, il s’agira de regrouper sur le seul site valdo-valaisan de Rennaz pas moins de 1500 collaborateurs, tous services confondus. À la question de savoir s’ils auront tous une place de stationnement, «nous avons pu répondre à une grande majorité du personnel, sauf pour une centaine de collaborateurs. Nous nous conformons aux normes fédérales et nous soutenons de manière significative les employés qui ont fait le choix des transports publics et de la mobilité douce», note le chef de projet.

Robert Meier a encore dévoilé le montant tout compris de cette opération très particulière. «Le coût est important: pas loin de 5 millions de francs.» Les postes les plus élevés sont le déménagement proprement dit, devisé à 2,9 millions, environ 1 million pour le support et la conduite du projet, et encore 1 million pour le coût de la reddition, à savoir la restitution des sites riviéristes et chablaisiens. Celui de Montreux, par exemple, sera remis à la Commune (en échange du terrain de Rennaz qui lui appartenait). Aigle sera vendu au Canton qui, après démolition, y construira le gymnase du Chablais, opérationnel normalement en 2023.

Créé: 23.06.2019, 18h55

«La difficulté réside principalement dans le transfert des patients avec une volonté de sécurité maximale»


Robert Meier
Chef de projet du déménagement

En chiffres



200

C’est le nombre estimé de patients qu’il faudra transférer en 4 semaines de 5 sites hospitaliers de la Riviera et du Chablais vers l’Hôpital intercantonal de Rennaz.

Plus de 100 risques cliniques potentiels ont été listés pour mener à bien ce déplacement.




5

En millions de francs, le montant tout compris de cette opération très particulière, dont 2,9 millions pour le déménagement proprement dit.

Le support et la conduite du projet sont devisés à environ 1 million. Même somme pour la reddition des hôpitaux existants.

Articles en relation

Le centre hospitalier ouvrira enfin à l’automne

Rennaz La direction de l’Hôpital Riviera Chablais (HRC) indique que le déménagement vers son navire amiral commencera mi-octobre. Plus...

Les hôpitaux de la Riviera vendent leur belle villa

Vevey Le bâtiment, qui sera vendu par appel d’offres, abrite les services administratifs de l’HRC dont une partie sera transférée à Rennaz. Plus...

Quel avenir pour le site de l’Hôpital de Montreux?

Etudes Le terrain sera réaffecté en juin, dès que l’hôpital déménagera à Rennaz. Même l’idée d’un parking public y fait son chemin. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.