Écovillages se penche sur l’avenir des stations de ski face au réchauffement

Les DiableretsLe 7e forum de l’association prônant le développement durable des villages traitera des défis dus au changement climatique. Interview de son fondateur, Michael Liebreich.

En marge du forum, l’artiste Antoine, alias LPVDA, crée une fresque sur une façade de grange, en face de La Potinière. L’œuvre sera inaugurée à la fin de la manifestation, vendredi.

En marge du forum, l’artiste Antoine, alias LPVDA, crée une fresque sur une façade de grange, en face de La Potinière. L’œuvre sera inaugurée à la fin de la manifestation, vendredi. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pourquoi avoir choisi cette thématique du changement climatique, cette année?

En discutant l’an dernier avec des acteurs du tourisme de la région, j’ai été frappé de constater que certains estiment que le changement climatique n’existe pas. Pourtant, ici, aux Diablerets, on peut assister en direct à cette évolution: depuis la première édition du forum Écovillages en 2012, je vois le glacier se transformer et disparaître.

Les stations de ski sont-elles condamnées, selon vous?

Lorsqu’on évoque le changement climatique, on imagine souvent quelque chose de dramatique, d’insurmontable. Il est évident que l’économie se porterait mieux sans lui. Mais on peut aussi tenter de voir les opportunités à saisir dans ce changement. Par exemple: si les étés deviennent toujours plus longs, chauds et insupportables en plaine, les gens vont aller chercher un peu de fraîcheur en montagne. Ce changement existe, il aura un impact sur notre économie. Mais comment est-ce que j’aborde ce tournant? Quelles solutions est-ce qu’on envisage pour accompagner financièrement les régions les plus touchées par ce changement? Le but de cette journée est d’évoquer les enjeux pour les destinations sous des angles variés.

Quelles solutions envisagez-vous?

Je pense que cela passera notamment par des investissements au niveau des infrastructures. Le permafrost fond, certaines voies d’escalades deviennent impraticables à une certaine altitude. Il faut en proposer d’autres, etc.

Les canons à neige en sont-ils une?

Personnellement, je ne suis pas fan. Bien sûr, je trouve horrible d’arriver en vacances en montagne et de ne pas trouver de neige. Mais la montagne, c’est aussi un idéal de nature, une certaine spiritualité. Si vous dénaturez complètement ce milieu, vous perdez ce côté «religieux». Peut-être qu’on devrait se concentrer sur quelques endroits bien précis à enneiger et trouver des solutions alternatives. Mais chaque station doit trouver sa niche, son positionnement, son public.


7e forum Écovillages Vendredi dès 9 h à la Maison des Congrès des Diablerets. Programme sur www.eco-villages.ch (24 heures)

Créé: 22.08.2018, 09h00

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...