Un élu fâche le directeur de la bibliothèque

VeveyLe PLR Ambroise Mean propose d’instaurer une cotisation. Pour Yan Buchs, ce serait le meilleur moyen de voir la fréquentation baisser.

La bibliothèque de Vevey pratique la politique de la cotisation unique à l'inscription. Le PLR Ambroise Méan propose qu'elle devienne annuelle.

La bibliothèque de Vevey pratique la politique de la cotisation unique à l'inscription. Le PLR Ambroise Méan propose qu'elle devienne annuelle. Image: Chantal Dervey

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«C’est une proposition qui sape des années de travail en faveur d’une ouverture au plus grand nombre.» Yan Buchs, directeur de la Bibliothèque municipale de Vevey, ne décolère pas depuis qu’il a appris vendredi, au lendemain du Conseil communal, la suggestion du PLR Ambroise Mean: «Étudier l’implémentation d’un abonnement annuel payant pour les membres de la Bibliothèque communale.» Acceptée, sa motion sera étudiée par la Municipalité.

Ambroise Mean invoque des arguments d’ordre économique: le déficit récurrent de l’institution située au quai Perdonnet, les finances difficiles de la Ville et les nombreux visiteurs venant de communes voisines. «Je sais ce que ma proposition comporte de provocateur, mais je lance le débat. Une cotisation modique, moins de 2fr. par mois, permettrait de rapporter des sous à la Ville et de faire contribuer les usagers extérieurs.»

Yan Buchs voit rouge, et pas seulement parce que le PLR ne l’a pas contacté au préalable: «Quand on sait que le versement unique de 20fr. par adulte et 10fr. par jeune lors de l’inscription dissuade déjà des allophones ou des personnes à petit budget, c’est un message qui va à l’encontre de notre philosophie de lieu ouvert à tous et qui tend vers une gratuité des bibliothèques.» Et de citer une étude en France: «Celle-ci montre que les bibliothèques qui sont devenues payantes ont perdu 30% de leur public.»

Yan Buchs pointe en outre du doigt des «exemples orientés» et «un chiffre erroné» dans la motion. «Les bibliothèques de Lausanne et de Pully, qui pratiquent la gratuité, ne sont pas citées, et certaines le sont alors qu’elles ne sont pas de taille comparable. Enfin, les 45000 membres actifs mentionnés dans le texte sont en fait le nombre de visiteurs en 2017. Les personnes ayant payé leur inscription étaient 4442 en 2018. Le nombre de nouvelles inscriptions se situe autour de 900 par an.»

Créé: 04.02.2020, 16h52

Articles en relation

Le sexe s'invite à la biblio

Vevey Programme de printemps pour les plus de 18 ans au quai Perdonnet avec ateliers et tables rondes. Plus...

L'extrême-gauche donne de l’air à la bibliothèque

Vevey Le lieu culturel au succès croissant a obtenu un poste de plus pour 2019. Il étendra ses horaires d’ici l’été. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.