Un élu remonté contre le syndic de La Tour-de-Peilz

PolitiqueDerrière des questions de canalisations, c’est le ton sec et péremptoire d’Alain Grangier qui est pointé du doigt.

Image: Chantal Dervey

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ténor du Conseil communal, l’avocat Jean-Yves Schmidhauser (PS) avait demandé, à la séance de février, de reporter une décision sur des travaux de canalisations, puisqu’il ne disposait à son sens pas des documents suffisants pour se prononcer. L’assemblée l’avait suivi. Le sujet est donc revenu sur la table en cette nouvelle séance de mercredi. À nouveau, l’élu socialiste a tenté de reporter ce sujet. Selon lui, au vu de l’état des finances communales, il faut prioriser les urgences. Le syndic PLR, Alain Grangier, a, lui, insisté sur l’importance de profiter que la Compagnie du gaz doive changer des tuyaux pour se greffer sur ses travaux.

«Autoritarisme» du syndic

L’allusion, par Jean-Yves Schmidhauser, à des courriers au préfet parce que la Municipalité ferait de la «rétention d’information» semble indiquer que le problème ne réside pas dans le fond de la question (les canalisations), mais plutôt dans la forme: un certain «autoritarisme» du syndic – qui n’hésite pas à rabrouer les élus en plénum – est pointé du doigt. «Déjà lorsque l’on parlait de l’écoquartier (ndlr: PPA Campagne Rossier II), il avait dit aux commissaires qu’ils n’avaient pas le droit de refuser. Cette fois, il a interdit à son chef de service de répondre!» pointe un élu.

Jean-Yves Schmidhauser convient qu’«autre chose se jouait sur ce dossier: la transparence! Rien ne doit nous être caché pour que nous puissions prendre des décisions éclairées. C’est le respect des compétences des conseillers qui est en jeu.» De son côté, Alain Grangier se dit «conscient» que son «franc-parler» puisse heurter. «C’est surtout une déformation professionnelle, du fait de mon passé de planificateur général en industrie», avance le diplômé de l’EPFL, qui a travaillé aux Ateliers de construction mécanique avant d’ouvrir son bureau d’ingénieur. Mais le syndic défend: «On n’a pas voulu donner une date qui aurait été fausse, puisque nous sommes en train de revoir toutes les échéances, le responsable du dossier partant bientôt à la retraite.»

Hormis provoquer l’ire de la conseillère Élisabeth Leimgruber (Verts), dénonçant l’irrespect des échanges en plénum, la multiplication des piques verbales fait se questionner un élu: «La campagne pour les élections 2021 débute- t-elle déjà?»

Créé: 21.03.2019, 18h52

Articles en relation

Le nouveau syndic de La Tour-de-Peilz est un loup de lac

Politique Alain Grangier accède à la syndicature de la ville. Son père était le dernier patron de brick à avoir sillonné le Léman. Plus...

A La Tour-de-Peilz, un écoquartier peine à convaincre

Immobilier Une modification du plan partiel d’affectation des terrains situés dans la zone de protection de La Doges fait débat Plus...

Prudente, La Tour-de-Peilz retire son projet d'écoquartier

Urbanisme La commission chargée d'étudier le sujet s'étant prononcée contre, l'Exécutif remettra l'ouvrage sur le métier. Plus...

L’écoquartier de La Tour-de-Peilz n’est pas mort malgré le plan refusé

Urbanisme Le Conseil communal a refusé le PPA dans la zone de la Doges. Propriétaires et Commune décideront de la suite à donner. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.