Les élus plébiscitent l’enneigement des Mosses

Alpes vaudoisesLes parlements de Leysin et Ormont-Dessous ont dit oui au règlement qui prévoit notamment l’installation de 247 enneigeurs en 2020.

En Il faudra 64 heures aux 247 nouveaux canons pour enneiger 77 hectares de pistes. 230 000 m3 d’eau seront nécessaires pour les alimenter.

En Il faudra 64 heures aux 247 nouveaux canons pour enneiger 77 hectares de pistes. 230 000 m3 d’eau seront nécessaires pour les alimenter. Image: Patrick Martin

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le 14 décembre dernier, alors que les stations des Alpes vaudoises donnaient le coup d’envoi de la saison, Les Mosses ont dû passer un tour. En cause? La pluie qui a anéanti la couche de neige tombée quelques jours plus tôt. Le plateau devrait bientôt posséder une assurance qui la mettra à l’abri de ces aléas: jeudi, les élus de Leysin et d’Ormont-Dessous ont plébiscité le plan d’affectation intercommunal qui prévoit notamment l’extension de l’enneigement mécanique sur le domaine skiable des Fers à Leysin et celui des Mosses. Cette réalisation s’inscrit dans le prolongement de la validation en 2015 du plan cantonal fixant la protection des marais des Mosses, après 25 ans de négociations acharnées entre politiques et milieux écologiques.

La région devra toutefois serrer les dents encore un hiver. Le projet devra subir l’épreuve de la mise à l’enquête en vue de l’obtention du permis de construire. Et obtenir l’aval du Grand Conseil, dans le cadre de la 4e et dernière enveloppe d’Alpes vaudoises 2020. À la clé pour la société Télé-Leysin-Les Mosses-La Lécherette (TLML), un coup de pouce de 9,38 millions, pour un projet estimé à près de 20 millions de francs. L’installation des 247 enneigeurs n’interviendra donc pas avant l’hiver 2020-2021.

Cliquer ici pour agrandir

Ce futur réseau sera en mesure de couvrir en 64 heures quelque 77 hectares d’une couche de 30 cm d’or blanc. TLML pompera l’eau dans le lac de l’Hongrin pour l’acheminer dans son réservoir d’Aï, qui abreuve déjà les canons à neige de Leysin. De là, l’eau sera redistribuée vers les pistes, circulant dans un réseau de conduites long de 31 km.

Un coût énergétique

Cette solution a le mérite d’avoir peu d’incidence sur le barrage de l’Hongrin: «Son niveau variera d’un centimètre», indique Erik Söderström, du bureau d’ingénieurs Sabert qui a piloté le projet. Elle présente par contre un problème de taille: l’eau puisée dans le lac exploité par les Forces motrices de l’Hongrin, en partie pompée depuis le Léman, est trop chaude pour alimenter les canons. «Elle sera refroidie par ruissellement à Leysin avant d’être distribuée vers les domaines skiables», précise encore l’ingénieur.

Ce pompage aura un coût énergétique. «Qui sera en partie compensé par le turbinage de l’eau restituée en fin de saison au lac de l’Hongrin», rétorque Erik Söderström. Dans quelle proportion, ont interrogé les élus ormonans jeudi? «Tout dépendra des conditions météo. Un début d’hiver avare en neige nous obligera à produire beaucoup de neige et à turbiner peu. À l’inverse, si les enneigeurs sont peu utilisés, nous pourrons fabriquer davantage de courant.» (24 heures)

Créé: 12.04.2019, 17h43

Articles en relation

Cap sur l’enneigement mécanique des Mosses

Alpes vaudoises 2020 Après des années de négociations, l’apparition de canons à neige dans la station se précise enfin. Plus...

Les secrets de fabrication des «faiseurs de neige»

Alpes vaudoises Pour assurer l’ouverture des pistes durant les Fêtes, les nivoculteurs ont travaillé jour et nuit. Reportage sur les pistes des Diablerets. Plus...

Les Portes du Soleil ont leur assurance neige

Chablais L’usine à neige du domaine skiable est en service. Elle permettra de couvrir en 48h 42,5 hectares. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.