Des élus veulent une place de la Gare mieux sécurisée

AigleAlternativeS-Les Verts estime l’endroit trop dangereux pour les piétons et demande des mesures.

Sur la place de la Gare d'Aigle, doivent cohabiter tant bien que mal piétons, cyclistes, voitures, camions, bus et même des trains.

Sur la place de la Gare d'Aigle, doivent cohabiter tant bien que mal piétons, cyclistes, voitures, camions, bus et même des trains. Image: Chantal Dervey/Archives

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Sur la place de la Gare d’Aigle, piétons, cyclistes, voitures, camions, bus et même trains se partagent un espace très réduit. Ce qui ne sied pas à AlternativeS-Les Verts, qui avait d’abord déposé un postulat dans le but de la sécuriser. La conseillère communale du même groupe Katleen Boucher a encore lancé deux interpellations en ce sens.

«Les personnes âgées, les mamans avec poussette, les enfants peuvent être en danger, notamment parce qu’à certains endroits il n’y a pas de trottoir ou de cheminement propre.» L’élue demande à la Municipalité de faire des propositions d’améliorations pour corriger une situation qu’elle qualifie de «surréaliste et dangereuse aux heures de pointe». D’autant plus que deux chantiers conséquents sont en cours à proximité.

Fin juin, les autorités ont répondu par écrit. Elles assurent ne pas se satisfaire de la situation actuelle, arguant que la fréquentation importante sur la place est due au fait que la gare aiglonne est la plus importante de la ligne du Simplon après celle de Lausanne. La Municipalité assure que «les services communaux comme ceux de la police n’économisent ni énergie ni compétences pour essayer de trouver des solutions dans le but de garantir des conditions de sécurité maximales». Elle rappelle encore que la place de la Gare est appelée à évoluer, en regard des mesures de mobilité douce importantes validées dans le cadre du projet Chablais Agglo; pour un montant avoisinant le million de francs.

AlternativeS-Les Verts ne se satisfait pas entièrement de ces réponses. D’autant plus que les autorités concernées n’envisagent pas de réduire la vitesse maximale de circulation des véhicules motorisés sur la place, soit 50 km/h. Renens et Bâle l’ont fait. «On peut envisager diverses mesures comme un passage pour piétons, l’établissement d’une zone de rencontre, voire un abaissement de la vitesse à 30 km/h, comme c’est le cas dans plusieurs artères de la ville, ou l’installation de panneaux de signalisation», détaille Katleen Boucher. (24 heures)

Créé: 11.07.2018, 19h04

Articles en relation

La Maison de Ville coûte plus cher que prévu

Aigle Les élus ont accepté de libérer 250'000 francs de plus pour l’édifice, dont la rénovation s’achève. Plus...

La Maison de Ville coûte plus cher que prévu

Aigle Les élus ont accepté de libérer 250'000 francs de plus pour l’édifice, dont la rénovation s’achève. Plus...

Aigle embraye la première vitesse du futur bus d’agglo

Transports publics Les élus ont dit oui au concept de nouvelles lignes prévu dès le mois de décembre. Et qui desservira mieux les zones excentrées Plus...

La Côte s’illustre au Mondial du Chasselas

Aigle Le concours a sacré un vin de Mont-sur-Rolle. Les médaillés d’or peuvent être dégustés samedi au château. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.