Enfin une belle foulée vers le sentier des rives du lac

UrbanismeA La Tour-de-Peilz, le premier tiers du chemin sera bientôt mis à l’enquête. Selon le syndic, Jacqueline de Quattro a débloqué la situation.

Le chemin piétonnier attendu par les habitants de La Tour-de-Peilz relie la plage de la Becque à celle de la Maladaire, aux portes de Montreux. Soit 2 kilomètres les pieds dans l’eau, aujourd’hui interdits aux promeneurs.

Le chemin piétonnier attendu par les habitants de La Tour-de-Peilz relie la plage de la Becque à celle de la Maladaire, aux portes de Montreux. Soit 2 kilomètres les pieds dans l’eau, aujourd’hui interdits aux promeneurs. Image: CHANTAL DERVEY

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Nous étions dans l’impasse avec le Service du développement territorial du Canton. Ce n’est plus le cas: nous mettrons bientôt à l’enquête un tronçon du sentier des rives du lac (voir l'infographie ci-dessous). Une séance d’information publique sera organisée.» Mercredi soir au Conseil communal, l’annonce du syndic, Alain Grangier (PLR), arrive comme un soulagement pour les citoyens de La Tour-de-Peilz. Qui ont voté sur le sujet en… novembre 2010! «Je félicite le syndic pour sa ténacité! s’est réjouie Geneviève Pasche, conseillère communale Verte et présidente du comité Rives du lac de sa ville. Il y a eu des allers-retours plus que nombreux avec le Canton et il a vraiment été difficile de convaincre. Merci.»

Pour voir l'infographie en grand, cliquez ici.

Depuis qu’il a accédé à la syndicature, Alain Grangier a pris son bâton de pèlerin pour rencontrer les 28 propriétaires riverains. Et il a mis un point d’honneur à informer régulièrement les élus de l’avancement du dossier, qui avait piétiné dans le passé. Or, depuis une année, les communications du syndic montraient un blocage: le Canton exigeait que le tracé du sentier utilise les servitudes de passage (empruntées notamment jusque dans les années 70 par les douaniers), sur les propriétés de certains riverains. La Commune opposait qu’il faudrait alors en certains endroits créer des escaliers de près de 3 m pour monter sur les terrains concernés et redescendre au bord du lac. Une situation qualifiée d’«ubuesque» par le syndic. «La Municipalité y est bien entendu totalement opposée, puisque plus aucune poussette ne pourrait passer et que les personnes âgées seraient défavorisées», expliquait-il le 1er mai.

Désormais, il a gagné une manche: «Il a fallu une séance avec la conseillère d’État Jacqueline de Quattro en personne pour convaincre que notre solution était la meilleure, en termes de coûts, d’intégration paysagère et d’utilisation pour les promeneurs!»

«Nous réalisons déjà cette première étape, pour le moment»

L’initiative communale «Pour un accès public aux rives du lac», déposée en 2008 et acceptée par près de 55% des votants en 2010, demandait l’aménagement d’un cheminement piétonnier entre le Bain des Dames et la plage de la Maladaire (environ 2 km). Problème: le projet qui sera mis à l’enquête ne concernera que le premier tiers du sentier, côté ouest. N’est-ce pas désespérant pour les Boélands? «Oui, concède Alain Grangier. Mais nous avons préféré réaliser déjà cette première étape, pour le moment. Sinon nous en serions encore là dans dix ans! Et il aurait fallu un crédit extrabudgétaire pour payer des séances de psychothérapie pour la Municipalité, au vu des demandes toujours nouvelles du Canton. Nous avions l’impression de tourner en rond.»

Le Canton justifie: «Dans la partie est du sentier, l’impossibilité d’utiliser les servitudes existantes n’a pour l’heure pas été démontrée.» Contrairement à la partie ouest où, selon le Canton, «la Commune a pu démontrer de manière convaincante que l’utilisation des servitudes n’était ici pas pertinente.» Attention, il avertit: «Le fait de renoncer à l’utilisation d’une servitude pour la partie ouest ne signifie pas que cela sera la norme pour la seconde partie du projet.»

Créé: 31.10.2019, 20h54

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Articles en relation

Vers le tracé du sentier lacustre à La Tour-de-Peilz

Rives du lac 217 000 fr. ont été votés pour étudier l’aménagement du sentier tant attendu. Plus...

A La Tour-de-Peilz, le projet de sentier lacustre est relancé

La Tour-de-Peilz Après un premier refus du Conseil communal en 2012, la Ville demande un nouveau crédit d’étude pour définir le tracé. Plus...

L’impatience monte autour du sentier lacustre à La Tour-de-Peilz

Urbanisme Cinq ans après le vote, le dossier est à l’étude au Canton. Les partisans se fâchent, le syndic explique. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.