L’Etat va donner des sous à la doyenne des locos

PatrimoineLe Chemin de fer-Musée Blonay-Chamby réhabilite actuellement la locomotive à vapeur «Bercher», construite en 1890.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En fin d’année dernière, le député Alexandre Rydlo a demandé au Conseil d’Etat s’il pouvait «soutenir financièrement la rénovation de la doyenne des locomotives vaudoises». Construite, en 1890, pour le Lausanne-Echallens-Bercher (LEB), la Bercher a fini sa carrière sur une place de jeux en Autriche. La société coopérative Chemin de fer-Musée Blonay-Chamby (BC), fondée en 1968, l’a rapatriée sur son site de Chaulin en 1973; avant de la remettre en service en 1985. Les bénévoles ont depuis veillé sur elle, comme ils sont aux petits soins pour tout leur matériel roulant, qui comble chaque année quelque 20'000 visiteurs du musée. Mais, pour continuer à la faire circuler de mai à octobre, la mécanique et la chaudière de la Bercher ont dû être révisées entièrement.

«Les bénévoles ont en collecté 80'000, franc par franc, mais c’est très difficile de trouver le solde»

Le montant s’élève à 100'000 francs. «Les bénévoles ont en collecté 80'000, franc par franc, mais c’est très difficile de trouver le solde», remarque Alain Candellero, responsable communication et événements du BC. D’où la requête formulée par Alexandre Rydlo.Le Conseil d’Etat y a répondu favorablement. Le gouvernement propose «qu’une aide financière exceptionnelle et unique de 10'000 francs soit prélevée sur le Fonds cantonal des monuments historiques». Le député socialiste de l’Ouest lausannois, passionné de trains et chef de projet aux CFF, fait part de sa «grande satisfaction». Pour Alain Candellero, «outre le soutien financier, nous saluons la position de l’Etat qui atteste que la Bercher fait partie du patrimoine historique du canton».

Par ailleurs, le Conseil d’Etat recommande au BC de s’adresser à Promove, organe de promotion économique de la Riviera, pour les 10 000 francs manquants. «Nous avons fait parvenir cette demande», indique Alain Candellero.«Nous l’avons en effet bien reçue, dit Bernard Schmid, directeur de Promove. Le dossier est en cours de traitement et nous pensons donner une issue favorable à cette demande de subventionnement.»La chaudière de la locomotive, rénovée par une société suisse alémanique, sera de retour aujourd’hui à Chaulin. Les bénévoles vont désormais s’atteler à la remonter entièrement pour la faire circuler lors du prochain Festival de la traction vapeur du Blonay-Chamby qui se déroulera le week-end de la Pentecôte (23-25 mai).

(24 heures)

Créé: 12.02.2015, 17h46

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...