L'Etat de Vaud achète des terrains à Aigle

GymnaseDes parcelles ont été acquises à des fondations, reste la vente d'un terrain communal à finaliser.

Le gymnase du Chablais sera construit sur le site de l'ancien hôpital d'Aigle après démolition des bâtiments existants.

Le gymnase du Chablais sera construit sur le site de l'ancien hôpital d'Aigle après démolition des bâtiments existants. Image: Archives 24 heures

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La vente de la parcelle communale devra être avalisée en mars par le Conseil communal. D’autres terrains ont été acquis par le Canton

Le Canton envisage de construire le futur Gymnase du Chablais à Aigle. Dernièrement, un crédit d’étude de 5,8 millions de francs a été unanimement voté par une commission du Grand Conseil. Selon les meilleurs pronostics, l’établissement ouvrirait en 2023.

Le gymnase sera édifié sur trois grandes parcelles situées en zone d’utilité publique, après démolition de l’Hôpital d’Aigle qui a déménagé dans le Centre hospitalier de Rennaz. L’automne dernier, le conseiller d’État Pascal Broulis, en charge du dossier, confiait à «24 heures» que l’achat des parcelles par le Canton, objet de tractations depuis plusieurs années, était en bonne voie.

Les terrains appartenant à la Fondation Manzini et à l’Association de l’Hôpital du Chablais «ont été vendus mi-décembre, pour un montant de 3,5 millions de francs», annonce Antoine Lattion. Le président des deux fondations indique qu’après régularisation des deux entités, règlement de dettes et engagement financier à satisfaire, «le solde sera reversé à la Fondation de soutien de l’Hôpital Riviera-Chablais».

Reste pour le Canton à acquérir une parcelle communale attenante aux deux autres. Propriété de la Ville depuis 1991, le terrain mesure presque 3'000 m2, dont 2800 seront vendus à l’État. Le montant fixé est de 350'000 francs. Il appartiendra au Conseil communal de valider cette transaction. En cas d’acceptation, l’argent serait utilisé pour amortir le coût du cheminement entre gare et gymnase, à la charge de la Commune.

L’implantation du Gymnase du Chablais sur le site de feu l’hôpital n’est pas du goût de plusieurs habitants du quartier. Un comité s’est constitué en ce sens. Craignant des nuisances, surtout le soir et le week-end, ils préféreraient que l’établissement soit construit sur le site de l’arsenal, propriété de la Confédération et qui jouxte la gare. «Nous aimerions que la population puisse s’exprimer lors d’un atelier participatif, de manière à obtenir des garanties quant à la réduction des futures nuisances», dit un membre du comité.

Créé: 12.02.2020, 08h34

Articles en relation

Étape capitale pour le futur gymnase du Chablais

Aigle Un accord a enfin été trouvé: le Canton va acheter les parcelles nécessaires à l’érection du futur établissement scolaire. Plus...

Un gymnase sous leurs fenêtres? Non merci

Aigle Le Collectif de défense des intérêts des habitants du quartier de l’Hôpital d’Aigle souhaite que le futur gymnase soit implanté ailleurs en ville. Plus...

L’Arsenal d’Aigle n’a pas encore rendu les armes

Transaction La Commune est intéressée de longue date à acquérir cette parcelle stratégique proche de la gare. Expertise en cours. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.