L’exécutif villeneuvois rêve d’une «nouvelle cité»

UrbanismeLa Municipalité a dressé un catalogue de mesures interconnectées pour mieux gérer mobilité et stationnement.

La revitalisation de la Grand-Rue, pour une meilleure qualité de vie, passera par la suppression de trottoirs, la valorisation des façades, le stationnement de courte durée, notamment.

La revitalisation de la Grand-Rue, pour une meilleure qualité de vie, passera par la suppression de trottoirs, la valorisation des façades, le stationnement de courte durée, notamment. Image: Patrick Martin - Archives

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

On le sait depuis son entrée en fonction, la Municipalité en place veut rendre la commune plus attractive et améliorer la qualité de vie de ses concitoyens. L’Exécutif affine sa politique et va plus loin en établissant un Programme municipal d’urbanisme pour le centre-ville entre cette année et 2026. Un rapport sur ce dessein intitulé «Città Nuova» a été présenté jeudi au Conseil communal, qui ne l’a pas commenté.

«Dans les grandes lignes, quatre projets importants et connectés entre eux ont été retenus. Ils concernent le centre-ville en termes de circulation et de stationnement», déclare le municipal Dylan Karlen. Les études menées démontrent que la circulation – actuellement 17 000 véhicules/jour – va croître, compte tenu de l’augmentation de voitures immatriculées, mais encore de l’utilisation prochaine du futur Hôpital Riviera Chablais.

Ainsi, réduction de l’emprise de la voiture et requalification des espaces publics pour une meilleure qualité de vie sont mises en avant comme la mise en valeur du bourg historique, ou encore la création de zones de rencontres.

«Quatre projets importants et connectés entre eux ont été retenus»

Concrètement, quatre projets distincts sont privilégiés dans le cadre du programme «Città Nuova». «La réflexion se porte par exemple sur la construction d’un parking souterrain sous le parc de l’Ouchettaz qui jouxte le Léman. Sollicité, le Canton indique qu’il pourrait entrer en matière», poursuit l’édile UDC. L’État pourrait vendre une parcelle pour ce projet qui pourrait se réaliser en 2026 pour une première estimation de 11 millions de francs.

À quelques encablures, la place de La Laiterie fera l’objet de toutes les attentions (horizon 2020, 700 000 francs). Végétalisée en partie, elle pourra à terme jouer le rôle d’une véritable porte d’entrée pour les visiteurs, les invitant après les quais à découvrir le bourg historique. Ce dernier est symbolisé par la Grand-Rue qui, réaménagée, doit devenir à terme une vraie zone de rencontres, sans trottoir, avec plus de parcs à vélos, valorisation des terrasses, parcage de courte durée. Le tout en 2022 pour 3,5 millions de francs.

Enfin, un nouveau bâtiment pour accueillir tous les services de l’administration communale et des archives est projeté en 2024 pour 9 millions. Il serait érigé à La Poterlaz. Pour compléter l’ensemble: un parking semi-enterré de deux niveaux, des logements principalement adaptés ou protégés, des espaces publics.

Créé: 08.09.2019, 17h01

Articles en relation

Pour que la mobilité douce progresse sur la Riviera

Environnement De Vevey à Villeneuve, citoyens et politiques sont invités samedi à une balade convergeant vers Montreux pour cibler les points sensibles et esquisser les solutions de demain. Plus...

Pros et fous volants se retrouvent à Villeneuve

Parapente L’Acroshow débarque pour sa 11e édition avec un programme de compétitions mais aussi d’acrobaties en tout genre. Plus...

La revitalisation du bourg de Villeneuve prend forme

Animations Le cœur historique de la commune du Haut-Lac est l’objet de toutes les attentions. Plusieurs manifestations à venir. Plus...

Villeneuve honore Gandhi par un buste

Hommage L’installation se déroulera le 14 septembre. Probablement en présence du président indien. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 19 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...