Un homme d'affaires interdit de construire 50 appartements

AigleDeux propriétaires, un particulier et une société, Domaine du Chêne SA, projettent, après démolition, de construire 50 appartements en locatifs, assortis d’un parking de 50 places.

Quelques bâtiments auraient dû être démolis pour faire place à un nouvel édifice… démonté par la justice.

Quelques bâtiments auraient dû être démolis pour faire place à un nouvel édifice… démonté par la justice. Image: Chantal Dervey

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le nouveau bâtiment de plusieurs étages devrait être situé dans un triangle délimité par l’avenue des Glariers, les ruelles du Nord et de la Croix-Blanche, soit à l’une des entrées principales de la ville d’Aigle. Un atrium et une passerelle, du type de celles très anciennes qui existent à la rue de Jérusalem, sont aussi envisagés. Des oppositions ont été émises à l’issue de l’enquête publique, mais la Municipalité les a levées et a octroyé le permis de construire. «Nous avons eu l’impression que le projet était bien intégré dans son environnement. C’est un projet de qualité et nous en avons besoin à Aigle, où trop de promoteurs mettent peu de soin à la qualité architecturale. C’est dommage», estime le syndic Frédéric Borloz au nom de la Municipalité.

C’était compter sans l’abnégation de trois propriétaires riverains qui combattent le projet. Leurs griefs sont nombreux. Principalement? La statique des constructions, l’habitabilité de certains appartements, l’augmentation du trafic automobile généré par le parking, la pertinence de la passerelle, surtout le respect de certaines distances et l’ordre contigu. Saisie, la Cour de droit administratif et public du Tribunal cantonal a statué en leur faveur. Elle n’a pas eu à examiner tous les points considérés «litigieux» par les recourants. Seule la problématique de l’ordre contigu dans le triangle de construction met le projet par terre. En effet, côté ruelle de la Croix-Blanche, le règlement communal ne permet que des constructions de rez-de-chaussée, de surcroît non habitables.

L’administrateur-président de Domaine du Chêne, actuellement à l’étranger, n’a pas souhaité commenter la décision de justice. L'autre propriétaire, dont les biens situés dans le triangle sont «promis vendus» à Domaine du Chêne, estime «que la Commune n’a pas fait tout juste dans ce dossier».

Créé: 01.04.2019, 09h22

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.