L'extrême gauche attaque le siège PLR

VeveyYvan Luccarini sera candidat pour remplacer Etienne Rivier à la Municipalité. Côté PLR, quatre personnes ont déjà fait part de leur intérêt.

Yvan Luccarini, 49 ans, sera candidat ce printemps pour remplacer le PLR Etienne Rivier, qui a annoncé sa démission

Yvan Luccarini, 49 ans, sera candidat ce printemps pour remplacer le PLR Etienne Rivier, qui a annoncé sa démission Image: Chantal Dervey

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il y aura bien duel ce printemps à Vevey en vue de remplacer le municipal PLR Etienne Rivier, qui quittera son poste le 31 juillet prochain, comme il l'a annoncé lors du Conseil communal du 30 janvier. Au terme de son assemblée de ce lundi soir, Décroissance-Alternatives a en effet décidé de se lancer dans la course en vue de l'élection complémentaire prévue, normalement, le 17 mai. Sans grande surprise, le parti de l'extrême-gauche veveysanne a accepté la candidature d'Yvan Luccarini, conseiller communal et député. «Au vu de notre représentation au Conseil communal, nous sommes tout à fait légitimés à prétendre à ce siège», commente ce dernier.

Décroissance-Alternatives s'était pourtant laissé le temps d'une réflexion au lendemain de l'annonce de la démission d'Etienne Rivier: y aurait-il lieu de profiler un jeune candidat, notamment en vue des élections régulières prévues au printemps 2021? Finalement, il n'en sera rien. «Nous étions préparés depuis un certain temps à la possibilité d'une élection complémentaire à Vevey, notamment après l'affaire Girardin (ndlr: du nom du socialiste suspendu à la suite de l'enquête à son encontre de gestion déloyale de biens publics et toujours absent), continue Yvan Luccarini. La démission de M. Rivier était aussi attendue. Nous sommes finalement restés fidèles à notre stratégie initiale.»

L'élu entend amener certaines thématiques qui lui sont chères en Municipalité et qui feront l'objet de «propositions concrètes» ces prochaines semaines. Et de citer déjà «la politique du logement» (objet de très vives tensions politiques ces dernières années), «le rétablissement d'une certaine confiance au sein d'une administration communale en souffrance» et «la transparence de l'activité des autorités».

«Tout sauf lui!»

Philippe Herminjard, président du PLR Vevey, n'est ni surpris de voir ses adversaires politiques prétendre à faire basculer le seul siège de droite de l'Exécutif, ni par le nom du poulain. Une candidature solide et redoutée: «Tout sauf lui à la Municipalité!» lance sans ambages l'élu de droite, en donnant le ton de la campagne à venir ces prochains mois.

Les noms qui s'accumulent côté PLR pour une éventuelle candidature ne sont, par contre, pas pour lui déplaire, «et j'espère qu'il y en aura d'autres encore», reprend Philippe Herminjard. Selon nos informations, ils sont déjà quatre à avoir montré un intérêt. Trois sont conseillers communaux: Ambroise Méan (étudiant en informatique et gestion et assistant parlementaire de la conseillère nationale Isabelle Moret), qui ne confirme pas officiellement, l'actuel président du Conseil communal Christophe Ming et l'entrepreneur Vittorio Marinelli. Le jeune avocat veveysan Valentin Groslimond, actif au sein de la section mais encore inconnu sur la scène politique, complète la liste.

Excès de zèle

Le même Valentin Groslimond a quelque peu agacé une partie de sa section en sortant du bois avant la fin du dépôt des candidatures PLR fixé au 28 février. «Il est temps de donner un coup de jeune à la vie politique veveysanne afin d’insuffler un nouveau souffle et une énergie nouvelle, après des dernières années difficiles pleines de scandales», lit-on notamment dans la lettre que Valentin Groslimond a postée lundi sur Facebook, avant que le texte ne disparaisse dans la journée. «Une simple erreur de jeunesse», commente simplement Philippe Herminjard.

Le candidat final du PLR sera connu le 9 mars, au terme d'une assemblée extraordinaire.

Créé: 11.02.2020, 12h11

Articles en relation

Étienne Rivier lâchera son siège veveysan le 31 juillet

Vevey L’élu PLR a annoncé sa démission ce jeudi au Conseil communal. Son remplaçant sera désigné le 17 mai. Plus...

«Mon remplacement? Un challenge démocratique que le PLR doit relever»

Politique Le timing du départ du municipal veveysan met son parti sous pression. L'enjeu? Le maintien du seul siège de droite. L'élu s'en explique. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.