Il faut 230 millions pour désengorger le Chablais

RER Sud-LémanDes deux côtés de la frontière, les politiques veulent agir contre les bouchons et réhabiliter les 17 km de rail sur la ligne Genève-Evian-Sion.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Il y a du nouveau dans l’optique d’une possible réouverture à l’horizon 2023-2024 du tronçon entre le village franco-suisse de Saint-Gingolph et Evian sur la ligne ferroviaire du Tonkin, rebaptisée RER Sud-Léman. Le segment est fermé à tout trafic depuis 1998. «L’étude environnementale et préparatoire, passage obligé qui a duré dix-huit mois, vient juste de s’achever. On attend encore ses résultats, mais elle a permis d’approfondir considérablement les connaissances», annonce Benoit Grandcollot, président de l’association franco-suisse RER Sud-Léman, par le passé Sauvons le Tonkin, qui milite pour la remise en service.

Place désormais à l’étude pour la réouverture proprement dite, qui démarre en janvier. «Elle sera menée par la SNCF, propriétaire de la ligne et favorable à sa réouverture. Réseau, infrastructure, électrification, rabattements sont au cœur de ce travail», révèle Cyril Pellevat, sénateur de la Haute-Savoie. L’édile Les Républicains pilote le très important comité pour la réhabilitation du tronçon, dont fait aussi partie Marion Lenne, députée En Marche de la circonscription du Chablais français. «Le transport des voyageurs doit être pensé à l’échelle lémanique. Les élus locaux sont conscients de la plus-value que représente l’accès aux transports en commun et de la nécessité d’harmoniser les déplacements dans le Chablais.» Egalement présidente du Groupe d’amitié France-Suisse, l’élue a transmis vendredi à Chamonix un mémorandum sur le RER Sud-Léman à la ministre des Transports, Elisabeth Borne.

L’enjeu, international, est de taille, car cette césure empêche la concrétisation d’un grand maillage ferroviaire qui relierait le réseau suisse, une fois la liaison Cornavin - Eaux-Vives - Annemasse (CEVA) réalisée, en 2019, à la région Rhône-Alpes - Auvergne. «C’est une des plus dynamiques d’Europe. Au titre de Chablais Agglo et du district d’Aigle, nous nous impliquons dans l’avancée de la réouverture. Lorsqu’elle sera rétablie, notre région sera connectée via le Grand Genève», explique Frédéric Borloz, conseiller national PLR et syndic d’Aigle. A noter que le vice-président du comité de pilotage est Jacques Melly, conseiller d’Etat valaisan. Car le Vieux-Pays, comme Vaud ou Genève, est totalement concerné par la reprise d’activité sur ce tronçon désaffecté.

«Imaginez! La réouverture permettra aussi aux passagers de relier avec des cadences de trente minutes Genève à Sion en passant par Evian, probablement sans changement de train. Cela va totalement désenclaver le Chablais», s’enthousiasme Pierre Zoppelletto, président (syndic) de Port-Valais et vice-président de l’Association RER Sud-Léman.

10'000 véhicules par jour

Longtemps, seuls le milieu associatif et celui des riverains ont occupé la voie. Leur préoccupation: le trafic routier. Un cauchemar! La reprise du chaînon manquant est à court terme la seule alternative au défilé automobile conséquent entre la région évianaise et le Chablais suisse. Chaque jour, 4500 frontaliers empruntent une route départementale sinueuse, étroite, à flanc de montagne. Elle a déjà été fermée à cause d’éboulements; 2000 pendulaires continuent vers le Valais, 2500 bifurquent vers Vaud.

Selon l’association, ce sont en moyenne 10'000 véhicules par jour qui circulent, dont 120 camions. Ce trafic ininterrompu crée quotidiennement des bouchons entre Les Evouettes (qui compose avec Le Bouveret la commune de Port-Valais) et la douane de Saint-Gingolph. «Rien que de ce point de vue, le RER Sud-Léman serait une bénédiction», poursuit Pierre Zoppelletto. D’autant plus que le projet de contournement routier de Saint-Gingolph vient tout juste de rejoindre les oubliettes. Un coup dur.

Aide financière de la Confédération?

Aujourd’hui, les politiques occupent donc la ligne désertée par leurs prédécesseurs. Ils sont conscients des enjeux. Et pas seulement celui de la démographie galopante dans tout le Chablais français, qui induira une surcharge de trafic. «L’alignement des planètes est parfait», déclare avec optimiste Cyril Pellevat. Le sénateur pointe aussi dans le cadre de la réouverture du tronçon gingolais-évianais «la sécurité du transport, la protection de l’environnement du Sud-Léman et le développement du pôle touristique».

Récemment, les élus du pays d’Evian et du val d’Abondance, dont le maire de Saint-Gingolph France, Géraldine Pflieger, ont défini les arrêts de la ligne: trois gares, Saint-Gingolph France et Evian, entre les deux, Lugrin; deux haltes, Neuvecelle et Meillerie. Des parkings de délestage sont prévus. «Les travaux sont importants, mais les experts tablent sur dix-huit à vingt-quatre mois», complète Benoit Grandcollot.

L’étude de la SNCF va durer deux ans. Le rapport sera remis au Conseil régional d’Auvergne - Rhône-Alpes – présidé par l’incontournable Laurent Wauquiez (probable futur patron des Républicains) –, qui décidera du sort du Tonkin. Malgré tout, notamment la volonté politique de tous bords et des deux côtés de la Morge, les feux ne sont pas au vert. Le coût de la réouverture pourrait être un obstacle rédhibitoire côté français. «L’estimation est de 191 millions d’euros hors taxes», mentionne Cyril Pellevat. Soit plus de 230 millions de francs. L’Etat suisse pourrait en assumer une partie pour autant que le projet soit retenu dans le programme d’investissement ferroviaire national. (24 heures)

Créé: 02.10.2017, 06h41

Articles en relation

Objectif 2024 pour la ligne de train du Tonkin

Evian-Saint-Gingolph Jean-Jack Queyranne, président de la région Rhône-Alpes a annoncé ce lundi la poursuite des études de réhabilitation de la ligne Evian-Saint-Gingolph (F). Plus...

La ligne du Tonkin a symboliquement rouvert

Trafic ferroviaire La ligne ferroviaire qui relie Evian et St- Gingolph, en France voisine, a été ressuscitée le temps d'un matin. Plus...

François Hollande vote pour la réouverture de la ligne du Tonkin

EVIAN - ST-GINGOLPH L’association pour la réouverture de la ligne ferroviaire a écrit aux candidats à la présidentielle française. Plus...

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.