La Fête des écoles un jeudi? Une hérésie pour un élu

BexLe municipal UDC Pierre-Yves Rapaz a lancé une pétition pour que la manifestation reste organisée le samedi.

La fête des écoles existe depuis 1869, selon les archives. Ici, le cortège le samedi 1er juillet 2006.

La fête des écoles existe depuis 1869, selon les archives. Ici, le cortège le samedi 1er juillet 2006. Image: Archives - Arnold Burgherr

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C’était dans l’air depuis plusieurs années: la Direction des écoles de Bex a décidé de changer le jour de la Fête des écoles. La manifestation existe depuis 1869 et s’est déroulée tous les ans depuis 1876. D’abord le samedi et le dimanche, puis exclusivement le samedi depuis 1973. Elle a lieu indépendamment de la célébration des promotions, organisée quelques jours plus tard. Mais cela va changer cette année.

La fête se tiendra le jeudi 2 juillet, soit la veille des vacances scolaires et non plus le dernier samedi. Le conseil de direction, à qui appartient la décision, a rencontré les autorités municipales pour les informer du changement de jour et a également averti les parents d’élèves.

Redonner du sens

«La tradition du samedi ne correspond plus à la réalité depuis que l’enseignement obligatoire n’existe plus le samedi, soit depuis environ 30 ans, explique Claire Bertolini, doyenne chargée de direction à l’Établissement primaire et secondaire de Bex. Et la célébration de la fin d’année lors de l’avant-dernière semaine avait peu de sens des points de vue pédagogique et scolaire. Nous avons souhaité redonner son sens à cette fête en unifiant, dans une certaine logique, la Fête des écoles, avec notamment le cortège des plus petits et les promotions pour les plus grands, soit les élèves de 11e.»

L’objectif affiché est donc de réunir tous les élèves scolarisés au primaire et au secondaire autour d’une seule journée de fête, souligne Claire Bertolini. «Symboliquement, après le cortège dans les rues, les petits accompagneront les grands jusqu’à la grande salle où se déroulera la célébration des promotions qui sera suivie d’un moment festif», précise la responsable.

Le municipal UDC Pierre-Yves Rapaz ne l’entend pas de cette oreille. Celui qui a aussi été député au Grand Conseil durant 25 ans a lancé une pétition pour que la tradition perdure. Baptisée «Pour que la Fête des écoles et son cortège continuent de se tenir le samedi», elle a, pour l’heure, recueilli 200 paraphes. Il ne comprend pas les raisons avancées par Claire Bertolini. «La fête des écoles, particularité presque bellerine sous cette forme, est grandiose et fait partie de notre histoire. Elle crée du lien social. Des sociétés locales comme les fanfares ou des clubs comme le Kiwanis y participent. Je ne suis pas sûr qu’ils aient les disponibilités si cela se déroule en semaine.»

Déterminé

Pierre-Yves Rapaz critique aussi le fait que la décision a été selon lui prise de manière «unilatérale», sans consulter les parents. Déterminé, il promet de se battre «jusqu’au bout pour que la tradition du samedi ne soit pas remise en cause» et tente de fédérer d’autres partis à sa cause.

Au sein de l’Exécutif, l’UDC semble faire cavalier seul. «La majorité municipale a confirmé par écrit à la Direction des écoles qu’elle ne voyait pas d’inconvénient à ce que la date soit changée et que la manifestation se déroule en semaine», dit le syndic Pierre Rochat. Il ajoute que son «collègue a averti le collège de son combat en toute transparence, marquant sa divergence. Il n’y a pas de malaise.»

Créé: 27.02.2020, 07h23

Articles en relation

Les Bellerins inquiets pour les horaires des trains

Bex Le calendrier de la modernisation des infrastructures a été présenté jeudi à la population. Le projet suscite de nombreuses interrogations. Plus...

Bex veut rendre son éclat à la chapelle Nagelin

Patrimoine Le Conseil communal veut une étude sur la réfection de l’ancien lieu de culte, érigé en 1865 pour l’Église libre. Plus...

La date du cortège de fin des classes fait jaser

Vevey La Fête des écoles a lieu ce vendredi dès 16 h 30, soit une semaine avant la fin officielle des cours. Explications. Plus...

Le Bellerin ne regrette rien et retourne sur ses terres

Portrait L’élu UDC Pierre-Yves Rapaz se contente désormais de sa commune, après un quart de siècle au Grand Conseil. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.