La Fête des Vignerons doit à tout prix vendre encore 70'000 billets

VeveyPour être sûre de couvrir son budget, la manifestation doit se démener face au changement des habitudes des spectateurs.

Lundi 17 septembre marquait le lancement officiel de la billetterie (avec Frédéric Hohl, directeur exécutif, François Margot, abbé-président, et Daniele Finzi Pasca, directeur artistique).

Lundi 17 septembre marquait le lancement officiel de la billetterie (avec Frédéric Hohl, directeur exécutif, François Margot, abbé-président, et Daniele Finzi Pasca, directeur artistique). Image: VQH

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

À cent jours de sa première représentation, le 18 juillet, la Fête des Vignerons se trouve à un moment charnière pour son financement. Actuellement, plus de 250'000 billets ont été vendus, soit environ les deux tiers ( lire ci-contre ). Or, pour que la Confrérie des Vignerons ne perde ni ne gagne d’argent, l’organisation doit écouler plus de 320'000 places. À ce jour, on est donc à 70'000 billets vendus de ce point d’équilibre budgétaire. En chiffres absolus, le lot d’invendus peut paraître important, même pour un événement aussi colossal. Frédéric Hohl, directeur exécutif, se dit néanmoins «confiant», pour autant que les ventes ne se tassent pas ces prochaines semaines: «Comme la plupart des autres manifestations, après le pic de fans du début, la courbe démarre gentiment. Par le passé, les gens achetaient plus tôt. Mais les habitudes ont changé et l’acte d’achat est décalé. Plus personne n’est sold out (ndlr: complet) tout de suite, pas même Paléo cette année! Autre exemple, le Concours hippique de Genève, qui a lieu chaque année.» Directrice de l’événement genevois, Sophie Mottu Morel confirme: «Entre 12'000 et 15'000 places sont parties les trois semaines précédant notre manifestation, soit environ un tiers des billets (hors gradins VIP). Nos fidèles achètent à l’ouverture de la billetterie. Les autres très peu avant le jour J.»

Tous «dans le même bain»

«Pour la première fois depuis de nombreuses années, Paléo n’est pas complet», constate Michael Drieberg, directeur de Live Music Production.

Le président du festival nyonnais, Daniel Rossellat, n’a pas de souci à se faire car 95% des billets ont été vendus. Il confirme toutefois un «léger fléchissement général de la demande dans l’événementiel». Et pour cause: «Les agendas ne sont pas extensibles, ni les budgets individuels sans fin», rappelle Rossellat. «Nous avons calculé que d’ici à cet été, plus de 1,3 million de billets de spectacles sont à vendre dans l’entertainment en Suisse romande, sans parler du sport, ni du cinéma ou du théâtre, appuie Michael Drieberg. L’offre est proprement surréaliste!» Le producteur constate lui aussi que «tout le monde est dans le même bain» face à cette double réalité: pléthore d’offres et achats plus tardifs d’une société biberonnée au last minute.

Bouche-à-oreille

La Fête des Vignerons arrivera-t-elle à toucher au-delà de ses fidèles en un peu plus de trois mois? Les derniers arrivés excéderont-ils le chiffre fatidique de 70'000? Les optimistes n’en doutent absolument pas, alors que les pessimistes sont inquiets, d’autant que «de très nombreux billets sont écoulés via les arrangements avec les sponsors, comme c’est le cas au Montreux Jazz Festival», souffle une source proche du dossier.

Daniel Rossellat se refuse à tout pronostic. «La Fête des Vignerons est un modèle unique, il est très difficile de faire des projections. On aurait peut-être pu imaginer un peu plus de billets vendus au début. Mais il faut aussi dire que beaucoup de gens ne savent pas exactement ce que c’est. On peut s’attendre à une amélioration au fur et à mesure que le spectacle prendra corps. Cela nécessitera aussi un gros effort de promotion.» Également producteur du Cirque du Soleil (qui se tiendra de début mai à mi-juin à Genève), Michael Drieberg voit une particularité dans ces événements présentés sur une longue durée, comme la Fête des Vignerons: «Souvent, ces spectacles – comme Zingaro l’an dernier à Avenches – démarrent avec un taux de remplissage de 65% à 70% et c’est le bouche-à-oreille qui permet ensuite de remplir.» Un bémol toutefois: «L’envie spontanée de se rendre à un spectacle après avoir entendu des connaissances en parler peut être freinée si les prix sont trop élevés. Si le coût est de 600 francs pour une famille, cela ne va pas être simple, mais je souhaite sincèrement que la Fête des Vignerons y parvienne.»

Bas de laine de 15 millions

Pour la dernière ligne droite, Frédéric Hohl a prévu davantage de billetteries sur place (contre une seule actuellement, à la Grenette, le marché couvert de Vevey). La plateforme lacustre accolée à l’arène (nommée les Terrasses de la Confrérie), où il sera possible de boire et manger, est appelée à jouer son rôle dans la promotion. «Les Terrasses servent aussi à convaincre et à parler de l’événement. De même, lorsque l’on fait visiter l’arène ou que des conférences sont données à propos de la Fête, l’impact est immédiat: on constate des pics de ventes de billets.»

Frédéric Hohl précise encore: «Il ne faut pas oublier les autres revenus, comme ceux des ventes de boissons de la Ville en Fête, ou les sponsors. Personne ne se lancerait dans l’organisation d’une telle folie en ne misant que sur les arènes et le spectacle.» La Confrérie joue gros pour la survie de l’événement inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco. En cas de catastrophe budgétaire absolue, la Confrérie des Vignerons possède un bas de laine de 15 millions de francs, selon l’abbé-président François Margot. «Je fais comme si cet argent n’existait pas», sourit Frédéric Hohl. Autre piste qui baisserait les coûts, mais que la Confrérie fuit à l’heure actuelle comme la peste: faire payer aux figurants leurs costumes.

Créé: 10.04.2019, 10h48

Les chiffres

Arène à 20'000 places et 20 représentations

L’arène de la Fête des Vignerons 2019 contiendra 20'000 places. Vingt représentations sont prévues du 18 juillet au 11 août. Un premier calcul semble donc indiquer que l’organisation doit vendre 400'000 billets. En réalité seulement 380'000, explique Marie-Jo Valente, adjointe à la direction exécutive: «20'000 places sont réservées pour les Cantons et Montreux-Vevey Tourisme.»

Dès lors, le point d’équilibre, basé ici comme dans d’autres manifestations à 85% du taux de remplissage, se calcule sur ce chiffre de 380'000 (pour s’établir à 323'000). «Différentes estimations circulent, dues à des méthodes de calcul différentes. Mais de notre côté il est évident que nous devons nous baser sur les places effectivement en vente», explique Marie-Jo Valente. Actuellement, plus de 250'000 sésames ont trouvé preneur, alors qu’ils se montaient à 116'000 en septembre.

À l’ouverture de la billetterie en effet, plus de 36'000 tickets étaient partis en une seule journée, s’ajoutant aux plus de 80'000 billets écoulés en prévente. «Chaque jour, entre 300 et 600 billets se vendent, précise Marie-Jo Valente. Nous devons nous battre contre la croyance de certains que la Fête des Vignerons est déjà complète.»

Articles en relation

Le conte veveysan de la bacchante et du journaliste

Portrait Il y a vingt ans, la Fête des Vignerons marquait le début d’une histoire d’amour pou Pauline et Xavier Borgeaud, sur fond de jeu du chat et de la souris. Plus...

Découvrir les photos des Fêtes des Vignerons passées

Expositions À Vevey, deux musées affichent les fastes des éditions d’antan de la grande célébration de la vigne. Plus...

Les joueurs de cor des Alpes s’entraînent à toucher les cœurs

Fête des Vignerons L’ensemble de 32 instruments, mélangeant hommes et femmes, doit trouver la justesse des notes et de l’interprétation. Reportage. Plus...

Les suppléments de la Fête des Vignerons

Fête des Vignerons 2019 Immersion dans cet événement à chaque fois unique dans une tradition historique entrée au patrimoine de l’Unesco. Plus...

Le Choeur de la Fête bat deux fois au féminin

Fête des Vignerons Caroline Meyer, directrice, et Céline Grandjean, son bras droit, sont à la baguette. Un jeune binôme qui joue sa partition à l’unisson et avec doigté. Plus...

Les tarifs de l'arène

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.