Le FIFAD reçoit l’appui des élus mais devra revoir sa copie architecturale

Les DiableretsLa Commune participera à hauteur de 250 000 fr. à la construction d’une halle. Mais son apparence déplaît.

Le Conseil communal a chargé sa Municipalité de donner un toit au Festival du film alpin, qui doit fêter son 50e anniversaire l'an prochain.

Le Conseil communal a chargé sa Municipalité de donner un toit au Festival du film alpin, qui doit fêter son 50e anniversaire l'an prochain. Image: DR - Christophe Raccat

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les Ormonans ne veulent pas voir le Festival du film alpin des Diablerets (FIFAD) partir vers d’autres sommets. Les élus l’ont fait savoir jeudi en débloquant un crédit de 250 000 francs. Cette somme permettra aux organisateurs de l’événement – qui fêtera son 50e anniversaire en 2019 – de boucler le financement d’un nouveau couvert en bois devisé à 1,6 million de francs, prévu à proximité de la Maison des Congrès Claude Nicollier. Ils devraient également pouvoir compter sur un soutien cantonal.

Avec plus de 20 000 spectateurs annuels, «le FIFAD est un élément central dans la vie événementielle de la station. Nous savons qu’il est courtisé par d’autres destinations, a averti Philippe Bonzon, membre de la commission chargée d’étudier cette demande de crédit. La construction de ce couvert pérennisera sa présence, profitera à toutes nos manifestations et permettra d’en créer d’autres.» Acquis à cette cause, le Conseil communal n’a pas sourcillé au moment de mettre la main à la poche.

L’objet a pourtant engendré un débat-fleuve. En cause, l’architecture de ce couvert, plus précisément l’orientation du pignon de son toit. Plans à l’appui, Alexandre Borghi a plaidé pour qu’un nouveau projet «s’intégrant plus discrètement et harmonieusement avec notre Maison des Congrès» soit mis en consultation. Il n’est pas seul: la mise à l’enquête de la halle, finie depuis une semaine, a soulevé dix oppositions, portant surtout sur l’esthétique.

Président du FIFAD, Olivier Français confirme: une rencontre avec des opposants a eu lieu dimanche et «une autre avec l’architecte qui a construit la Maison des Congrès est prévue lundi». Les délais sont serrés pour une 2e mise à l’enquête: «C’est la Municipalité qui porte ce projet qui profitera au FIFAD mais aussi à toutes les sociétés locales. Il reste un petit mois pour trouver la solution.»

Créé: 30.09.2018, 21h03

Articles en relation

Le FIFAD, «c’est tout bénef» pour l’économie locale

Les Diablerets Des acteurs touristiques de la station tirent leur épingle du jeu durant la semaine vouée aux films alpins. D’autres non… Plus...

Changement de guide au sommet du FIFAD

Les Diablerets Jean-Philippe Rapp assurera pour la dernière fois la direction du Festival international du film alpin des Diablerets qui se tiendra du 4 au 11 août. Plus...

Les élus veulent offrir un écrin au FIFAD

Ormont-Dessus Les finances serrées de la Commune obligeront les autorités à fixer des priorités. La construction d’une arène pour le festival en fera partie. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.