Les fontaines d'Aigle offrent une balade ressourçante

Patrimoine27 fontaines composent un itinéraire de 5 km qui sillonne la capitale du Chablais vaudois.

La fontaine de la rue Farel où le célèbre réformateur aurait été jeté dedans par la populace.

La fontaine de la rue Farel où le célèbre réformateur aurait été jeté dedans par la populace. Image: Chantal Dervey/Archives

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Célèbre pour son vignoble, capitale mondiale du cyclisme et du Chablais vaudois, Aigle recèle nombre de richesses et potentialités. Sa quarantaine de fontaines, pour une majorité en pierre de Saint-Triphon, en fait partie. À tel point que, depuis quelques années, Anne-Marie «Nanou des Fontaines» Glasson leur a dédié une balade. De même qu’un ouvrage. «C’est l’activité la plus demandée par les touristes qui poussent la porte du bureau», assure-t-on à l’Office du tourisme. Consciente du potentiel de ce patrimoine, la Municipalité fait procéder à un entretien minutieux et régulier de trois ou quatre fontaines par an. Gratuite, l’escapade d’une heure trente s’effectue seul ou en compagnie de Myriam Bernet, guide du patrimoine. Des pictogrammes bleus, représentant vaguelettes et flèche, indiquent l’itinéraire. 27 fontaines jalonnent le parcours de 5 km, qui part du quai de la gare et s’achève à la rue du Centre. Entre deux, le promeneur sillonne Aigle, entre bord de la Grande Eau, vignes, quartier du Cloître, son château majestueux, les rues pittoresques du bourg. Comme celle de Jérusalem qui débouche sur la ruelle du Grenier et sa fontaine. Certaines sont plus marquantes que d’autres. À l’instar du grand lavoir du Croisat, qui garde le souvenir des lavandières. Comme la mère de «Nanou». Celle du Carroz est à la rue Farel, du nom du célèbre réformateur qui, selon la légende, aurait été jeté dedans par la populace. La fontaine de l’Aigle est surmontée d’un grand aigle aux ailes déployées. Le vaste bassin de la place Alphonse-Mex baigne des sculptures d’animaux qui gargouillent. Un parcours de géocaching, c’est la mode, propose de découvrir la balade. Avec des questions dont les réponses sont inscrites sur les fontaines. Cet itinéraire est donc ludique et didactique, surtout rafraîchissant et ressourçant.

Créé: 18.08.2018, 14h01

Articles en relation

L’éminent chirurgien Krafft aura sa rue à Aigle

Honneur Charles Krafft a réalisé la première opération de l’appendicite en Europe et fut un acteur majeur de La Source à Lausanne. Plus...

Aigle s’apprête à dire adieu au «Suisse»

Patrimoine L’hôtel-restaurant va être déconstruit. Retour sur une histoire riche en anecdotes… souvent dramatiques. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.