Fréquentation record pour les Alpes vaudoises

TourismeDes conditions exceptionnelles, mais pas seulement, ont boosté les stations durant cette quinzaine du blanc.

Les skieurs ont afflué toute la quinzaine, comme ici à Villars dimanche dernier.

Les skieurs ont afflué toute la quinzaine, comme ici à Villars dimanche dernier. Image: Jean-Christophe Bott/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Tous les records ont été battus, avec ce dernier jeudi qui s’est soldé par 16500 clients. Sur les autres jours des vacances, nous avons enregistré de 12'000 à 13'500 passages quotidiens. C’est exceptionnel», se réjouit Christian Dubois, directeur de Télé-Villars-Gryon-Les Diablerets. Sur le domaine skiable orchestré par TéléLeysin-Col des Mosses-La Lécherette, «nous avons accueilli 7500 à 8500 clients par jour avec un pic à 9500 jeudi. C’est carrément le double de l’an passé à la même époque», révèle le directeur Jean-Marc Udriot.

Glacier 3000 n’est pas en reste, quand bien même courant décembre la tempête ne laissait pas augurer du meilleur et que les pistes étaient fermées durant ce jeudi record. «Sinon, nous sommes restés ouverts tous les jours depuis le 25. La fréquentation est globalement du même ordre que l’an passé qui était déjà très très forte. Nous avons comptabilisé 60% de skieurs et 40% de piétons, lesquels ont majoritairement emprunté le Peak Walk (ndlr: pont suspendu entre deux sommets). C’est très positif pour nous», détaille Bernhard Tschannen, le directeur de la société.

«Les investissements consentis pour la modernisation des installations et l'accueil des touristes a certainement contribué partout à la réussite»

Toutes les planètes étaient alignées dans le ciel des Alpes vaudoises pour faire de ces vacances d’hiver un véritable succès. «Le stratus permanent en plaine, le beau temps, des conditions de neige extraordinaires sont bien entendu les raisons principales», détaille Christian Dubois. Le manque de neige dans les Préalpes et le Jura a aussi compté, le recours préalable à l’enneigement mécanique, comme sur une partie du domaine leysenoud, aussi. Sans oublier des conditions d’accès et de stationnement très bonnes, surtout aux Diablerets avec son grand parking gratuit au pied des pistes. Dans la station ormonanche, la télécabine Diablerets Express, à fort débit, a tourné à plein régime.

«Les investissements consentis pour l’amélioration des pistes, pour la modernisation des installations, mais aussi pour l’accueil de nos visiteurs a certainement contribué partout à la réussite», assure Jean-Marc Udriot. Autre composante, et pas des moindres, de la fréquentation record: le Magic Pass, abonnement utilisable dès l’ouverture estivale en mai jusqu’à la fin de la saison hivernale dans 30 stations, dont celles des Alpes vaudoises.

Hôtels et restos pleins

La satisfaction est aussi de mise dans les hôtels des stations. «Les deux hôtels gérés par notre société, le Central Résidence et l’Alpine Classic, ont tourné quasi à plein régime durant la quinzaine», se réjouit Jean-Marc Udriot. À Villars, Dominique Dietrich, président de la société locale des hôteliers et directeur de l’Eurotel Victoria, confirme: «Globalement, la fréquentation a été meilleure que l’an passé, cette dernière étant déjà très bonne. Il y a eu beaucoup de réservations de dernière minute, et des clients, vu les bonnes conditions, ont prolongé leur séjour. Nous avons eu aussi beaucoup de réservations après le 1er.» Directeur de l’hôtel Les Sources aux Diablerets, Patrick Grobéty a dû même refuser du monde entre le 26 décembre et le 1er janvier. «Le fait que Noël et le 1er soient tombés sur des jours en semaine est plus favorable que si c’était un samedi ou un dimanche. Les clients réservent ainsi pour plusieurs jours. Nous avons eu entre 80 et 100% de remplissage, encore 80% ce week-end.»

Les restaurants ne sont pas en reste. «C’est une de nos meilleures années. On a super bien bossé avec un temps incroyable. À partir du 27, on a fait service non-stop du matin au soir», indique Alexandre Pichard, patron de l’Auberge de la Poste aux Diablerets. Et Pierre Dubois, le boss de la Fromagerie, restaurant situé au bas de Leysin, est aussi «très satisfait, malgré un début un peu difficile». À Villars, le Sporting a «toujours eu du monde, aussi bien à midi que le soir. Avec le beau temps, nous avons pu maintenir ouverte notre terrasse tous les après-midis.»

Tous ces acteurs du tourisme auront à peine le temps de refaire le plein la semaine prochaine, avant d’accueillir l’événement phare que représentent les Jeux olympiques de la jeunesse. Ils se dérouleront du 9 au 22 janvier, notamment à Villars, Leysin et aux Diablerets.

Créé: 03.01.2020, 18h17

Articles en relation

13,7 millions pour les Alpes vaudoises

Tourisme Le Conseil d’État soumet la dernière part des aides à fonds perdu au Grand Conseil. Le soutien sur la période 2016-2023 se portait à 46 millions. Plus...

L’hébergement de montagne fait sa révolution

Tourisme Avec quatorze projets sur les rails, le modèle des résidences de tourisme est en plein boom dans les Alpes suisses. Philippe Lathion est à la tête du fonds qui les finance. Il détaille le concept. Plus...

Une avalanche fictive déboule au glacier des Diablerets

Alpes vaudoises La Rega et le Secours alpin romand ont mené vendredi un vaste exercice combiné. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.