Passer au contenu principal

Le futur parking derrière la gare dévoile son visage

Prévu sous un bâtiment commercial, le projet à 320 places va transformer tout un quartier. Il est à l’enquête.

Le parking souterrain de 324 places prendra place sous un bâtiment de quatre étages parallèle au chemin de fer. Une esplanade recouvrira la rampe d’accès de la rue des Bosquets qui monte depuis l’avenue de Gilamont.
Le parking souterrain de 324 places prendra place sous un bâtiment de quatre étages parallèle au chemin de fer. Une esplanade recouvrira la rampe d’accès de la rue des Bosquets qui monte depuis l’avenue de Gilamont.
DR-BUREAU BAUART

Avec le projet Gare-Nord, le quartier des Bosquets va muer à terme. Concrètement, un bâtiment administratif et commercial de quatre étages parallèle aux chemins de fer, comportant environ 700 m2 de commerces et 3600 m2 de bureaux, s’érigera sur l’actuel parking P+R des CFF, juste derrière la gare, en bordure de voies du MVR et des bâtiments Jardins Cœur de Ville. Une vaste esplanade végétalisée et interdite aux voitures recouvrira l’actuelle rampe d’accès de la rue des Bosquets arrivant de l’avenue de Gilamont. Surtout, ce tronçon servira à s’engouffrer et à ressortir d’un parking souterrain de 320 places, actuellement à l’enquête publique. Cette dernière ne concerne pas le bâtiment, pour lequel un permis de construire a déjà été délivré. À noter que l’accès au parking de Pierre Étoile (90 places), réalisé en 2014, continuera de se faire par la même rampe. Le restant de la rue des Bosquets, qui longe actuellement la forêt à sens unique, est prévu en bidirectionnel. Il permettra d’accéder à la rue du Verger. Une présentation du projet aux riverains a eu lieu vendredi.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.