A Glion, le Buffet de la Gare, gourmand et local, est sur de bons rails

Le coup de fourchetteRepris par deux amis d'enfance, l'adresse offre davantage que sa vue sur le Léman: une cuisine intelligente aux circuits courts.

Les deux patrons, Bertrand Fanon et Arnaud Patrel, se sont connus à Paris et ont travaillé en Suisse auparavant.

Les deux patrons, Bertrand Fanon et Arnaud Patrel, se sont connus à Paris et ont travaillé en Suisse auparavant. Image: CHANTAL DERVEY

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

On pourrait ici n’être happé que par la vue. Celle sur le lac, le viaduc de Chillon et la plaine du Rhône. Mais dans ce nid d’aigle aux accents art déco, depuis l’automne dernier, on déguste une cuisine inventive qui puise dans le terroir local.

Aux manettes du Buffet de la Gare de Glion, on trouve un duo de copains qui se sont connus à Paris, sur les bancs d’une école hôtelière. Derrière les fourneaux, il y a Arnaud Patrel, qui a passé par les Trois Rois à Fribourg et le Café des Artisans à Lausanne. Bertrand Fanon, ancien de Christophe Rod à la Roseraie d’Yvorne, gère, lui, la salle.

Des bières aux jus, en passant par les vins – le sommelier vient d’Ollon – le pain ou les mets, on privilégie les circuits courts et les contacts directs avec les producteurs. La mousse de chèvre frais vient des Avants – un peu aqueuse et plus proche d’une espuma –; elle est cerclée de tomates bios d’Aigle et d’une focaccia aux olives (13 fr.). La truite fraîche arrive de Chamby. Elle est proposée en ceviche (15 fr.), où les nectarines en petits dés et la menthe remplacent astucieusement la coriandre. Mais tout ça est un peu trop dominé par le jus de citron.

Les plats principaux sont convaincants. Comme cette araignée de veau (32 fr.) – trop rare morceau persillé dont la légende veut que les bouchers aiment bien le garder pour eux – servie ici dans une belle cuisson dorée à l’extérieur et rosée à cœur, avec une délicate sauce au foie gras. Ou ce roastbeef cuit à basse température (31 fr.), servi froid, ingénieusement mariné à la moutarde de Bénichon.

Les fromages sont aussi du coin (12 fr.). De l’alpage de Jaman, un artisan produit des cousins du vacherin fribourgeois – le Julius – ou du gruyère jeune. Jolie découverte qui nous a permis de terminer une bouteille de gamay vieilles vignes, Noire Agathe, de chez Bernard Cavé à Ollon (45 fr.) Dans le café gourmand (10 fr.), on retrouve une Chevreuse, une feuillantine et un crémeux citron de belles factures. Bref, une belle adresse pleine d’avenir et d’enthousiasme qui pratique franchement des prix tout doux.

Créé: 24.08.2018, 10h09

L'adresse

Buffet de la Gare de Glion

Route du Chemin de Fer 5,
1823 Glion.

Tél. 021 525 27 86

www.glion-buffetdelagare.ch

Fermé le mercredi.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.