Passer au contenu principal

Le goût des belles choses de David Doret

Le Musée historique de Vevey expose jusqu’au 28 février la collection du célèbre marbrier.

Statuettes en bronze de la déesse Bastet.
Statuettes en bronze de la déesse Bastet.
CÉLINE MICHEL/Musée historique de Vevey
Statuettes féminines de style tanagréen, fabriquées en terre cuite en Grèce entre le IVe et le IIe av. J.-C.
Statuettes féminines de style tanagréen, fabriquées en terre cuite en Grèce entre le IVe et le IIe av. J.-C.
CÉLINE MICHEL/Musée historique de Vevey
David Doret est le dernier héritier d'une célèbre dynastie de marbriers, présente à Vevey dès 1716. Sur cette image de 1867, David Doret, qui porte un béret, est au centre de la photographie.
David Doret est le dernier héritier d'une célèbre dynastie de marbriers, présente à Vevey dès 1716. Sur cette image de 1867, David Doret, qui porte un béret, est au centre de la photographie.
CÉLINE MICHEL/Musée historique de Vevey
1 / 8

La nouvelle exposition temporaire du Musée historique de Vevey, «Le goût des belles choses», met en scène l’importante collection archéologique de David Doret (1821-1904). Cette exposition a été montée par la conservatrice Françoise Lambert et son adjointe, Fanny Abbott, en collaboration étroite avec l’Université de Lausanne (UNIL), qui y a fait travailler certains de ses étudiants.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.