Passer au contenu principal

Grand tour suisse pour le Mondial de Bruxelles

Les étudiants de la SHMS ont accueilli mercredi à Leysin organisateurs et dégustateurs avec grand talent.

La Sarde Luna Pintus (à g.) et Stella Fan, deux des étudiantes largement impliquées dans la réussite de la soirée.
La Sarde Luna Pintus (à g.) et Stella Fan, deux des étudiantes largement impliquées dans la réussite de la soirée.
Christophe Boillat

6 sur 6… et même plus! C’est la note que méritent les étudiants de 3e année de bachelor de la Swiss Hotel Management School (SHMS) à l’issue de la soirée parfaite offerte aux participants du Concours mondial de Bruxelles. Cette réception exceptionnelle a fait le bonheur unanime des dégustateurs arrivés mercredi en terre vaudoise. Elle lançait la 26e édition de ce concours qui se déroulera de vendredi à dimanche au Centre mondial du cyclisme, à Aigle – première en Suisse pour cet événement parmi les plus importants en termes de dégustation.

Les étudiants avaient mis les petits plats dans les grands sur un thème imposé par les organisateurs: la «suissitude». Les jeunes lui ont donné une image noble et chic, une teinte moderne, bien loin des clichés, «pour un exercice pratique qui fait partie du cursus et sur lequel ils seront notés», précise Patricia Iinuma, directrice marketing et communication.

Cocktails inédits

Durant treize semaines, ces étudiants de 50 nationalités ont planché – en plus de leurs cours – sur le concept. De l’accueil au service en passant par la création de cocktails inédits, la décoration très recherchée, la mise sur pied d’une vraie salle de presse et bien sûr la préparation de mets suisses.

Leur concept était d’embarquer les dégustateurs venus des quatre coins de la planète dans un Grand tour suisse, un voyage merveilleux. Pour preuve, la présence d’un hélicoptère dans la cour d’accueil, d’étudiants habillés qui en pilotes et en hôtesses de l’air, qui en contrôleurs des CFF. Chaque arrivant s’est vu remettre un passeport suisse au check-in.

«Nos étudiants ont pour habitude, et c’est inscrit dans leur programme, de concevoir une journée d’hospitalité, mais souvent pour des professionnels de l’hôtellerie, explique Éric Debétaz, un de leurs enseignants. Mais ici, on est passé à l’échelle supérieure avec un client qui nous demandait de créer une soirée de A à Z avec un concept préétabli et précis.»

«Comme avec nos études nous n’avons pas le temps de visiter la Suisse, c’est la Suisse qui est venue à nous»

Si la commande a été parfaitement remplie, on accordera un diplôme supplémentaire à la recherche et à la qualité des mets, comme le vrai malakoff ou l’authentique salée au sucre! «Cette expérience nous a permis de mieux découvrir la Suisse et ses particularités, ses traditions, sa cuisine, sa culture», s’enthousiasment la Chinoise Stella Fan et la Hongkongaise Katy Tan. Et comme l’exprime joliment la Sarde Luna Pintus: «Comme avec nos études nous n’avons pas le temps de visiter la Suisse, c’est la Suisse qui est venue à nous.»

Ce n’est pas fini pour la SHMS puisque le service du vin durant les trois jours de dégustation sera assuré par 150 de ses étudiants scolarisés à Leysin et à Caux.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.