Passer au contenu principal

Aux Grangettes, une battue traque le sanglier

Interdite par Berne depuis des années, une chasse radicale a été organisée lundi au sein même de la réserve naturelle.

Un chasseur en attente du passage des sangliers aux abords de la réserve des Grangettes. Devant lui, un champ en partie dévasté par les hardes de suidé sauvage.
Un chasseur en attente du passage des sangliers aux abords de la réserve des Grangettes. Devant lui, un champ en partie dévasté par les hardes de suidé sauvage.
Christophe Boillat

7h30, lundi, à Noville, à l’orée de la Réserve naturelle des Grangettes. Ce périmètre de sauvegarde d’importance internationale abrite notamment des oiseaux d’eau, actuellement des migrateurs et des hivernants. Parqués à côté de l’ancien puits de forage, une dizaine de chasseurs volontaires, dont une femme, écoutent les dernières consignes et recommandations des gardes-chasse du Canton et de leurs auxiliaires. Un plan de la zone recto verso leur est remis, des emplacements sont indiqués. Une patrouille de la gendarmerie est en observation et prévient, le cas échéant, les promeneurs qu’une action est en cours.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.