Les grimpeurs ont leur temple à Villeneuve

EscaladeAvec ses 16 m de plafond, la plus grande salle de Suisse romande a ouvert. Premiers retours positifs.

Vidéo: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les derniers coups de visseuse, les vestiaires en chantier et le bal d’une nacelle haut perchée n’ont pas découragé les plus fervents. Dès 10h ce mardi, pour l’ouverture de la nouvelle salle de la société Grimper.ch en zone industrielle, dans l’ancienne tour de stockage Top Tip, ils étaient déjà une quinzaine à trépigner à la cafétéria dans l’attente de profiter en primeur de ces 4000 m2 de murs dédiés à l’escalade, avec 38'000 prises colorées et 500 voies différentes. «Ses 16 m de hauteur en font la plus grande de Suisse romande», se félicite Daniel Rebetez, codirecteur de la société fribourgeoise, qui a jeté son dévolu sur Villeneuve pour sa situation au carrefour de la Riviera et des trois Chablais: vaudois, valaisan et français.


Retrouvez notre webdoc:/b> Les dangers qui guettent les grimpeurs


La hauteur de la salle principale, justement, revient chez tous les clients du jour. «On sent une réelle différence au niveau des bras, c’est plus physique, lance Alexandre Haefeli, de Morges, tout en assurant son partenaire de grimpe. C’est plus grand, tout neuf, les prises sont propres, c’est agréable. On se mesure à des voies qu’on ne connaît pas, on sort de sa zone de confort», ajoute celui qui a ses habitudes à Échandens, dans une des deux autres salles de Grimper.ch (la troisième est à Fribourg).

«C’est juste magnifique, lumineux et mieux insonorisé que d’autres salles que je fréquente», lance la Montheysanne Murielle Bertizzolo, en visite avec un groupe du Club alpin suisse. «Les espaces sont très bien compartimentés selon les activités, ce qui rend la pratique très agréable, selon Ondine Pauchard, venue depuis Avenches. Est-ce que je reviendrai? À voir si les transports publics le permettent.» Nombre d’adeptes sont en effet sensibles à la cause de l’environnement. Thibaud Racine est venu de Chessel en bus et à pied: «Ça faisait longtemps qu’on attendait quelque chose du genre dans la région», ajoute ce fidèle des salles du Cube, à Lausanne, ou du Totem, à Vevey.

«Nous attendons 100'000 visites par an»

La salle peut vanter une offre pour tous les publics en cinq espaces: la salle principale, un espace de bloc (ndlr: sans corde, 4 m de hauteur), un secteur de vitesse, un autre pour les enfants et une zone d’apprentissage. «Nous visons autant les enfants que les personnes plus âgées – Marcel Rémy, 96 ans et grimpeur émérite, nous a promis une visite. Une vingtaine d’instructeurs sont à disposition pour encadrer les néophytes, mais nos installations peuvent tout aussi bien accueillir une manche du championnat du monde. Du reste, l’équipe d’Angleterre viendra en entraînement la semaine prochaine et nous accueillons ce samedi la finale de la Coupe romande.» Quant aux deux murs de 16 m en extérieur, ils seront prêts en mars.

L’inauguration vient clôturer une année de chantier. Selon Daniel Rebetez, l’investissement pour les murs de grimpe et les équipements s’élève à 2,5 millions. Selon son business plan, il espère quelque 100'000 visites par an. Grimper.ch n’a pas fini de surfer sur la vague de l’engouement de ces dernières années: une quatrième salle est en préparation à Satigny (GE). À Villeneuve, une entrée adulte s’élève à 26 francs, l’abonnement annuel à 990 francs.

Créé: 03.12.2019, 21h30

Articles en relation

Villeneuve sera la capitale romande de l’escalade

Sport et loisirs La société Grimper.ch ouvrira en 2019 une halle géante dédiée autant au grand public qu’aux grimpeurs expérimentés. Plus...

Decathlon va ouvrir un premier magasin dans le canton de Vaud

Villeneuve Le géant français de vente de matériel de sport et de loisirs s'installera en 2019 dans la zone industrielle et commerciale de Villeneuve. Plus...

Boom de l'escalade: les dangers qui guettent les grimpeurs

Enquête Les salles surfent sur la tendance et séduisent de nouveaux adeptes en proposant une alternative au fitness classique. Les accidents, eux aussi ont pris l'ascenceur. Que faire pour limiter les risques? Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.