Des rats inquiètent des habitants d'Aigle

FacebookDes rongeurs seraient de sortie en masse dans le quartier Gare-Margencel.

La gent trotte-menu a-t-elle vraiment envahi les rues d'Aigle?

La gent trotte-menu a-t-elle vraiment envahi les rues d'Aigle? Image: Patrick Martin - Archives

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Depuis quelques jours, des Aiglons signalent la présence inhabituelle, selon eux, de rats dans le quartier Margencel, qui se trouve à quelques encablures de la gare. «Invasion de rats», assure une habitante du quartier qui dit «en voir deux, trois qui descendent vers la gare», et se plaint d’avoir «des insomnies depuis deux nuits». Une autre facebookeuse ébaubie «espère qu’ils ne vont pas traverser la rue et infester les maisons». Une troisième écrit sur le réseau social: «Oui j’en ai vu.» Ce serait, renseignements pris, un peu plus haut, vers la ruelle Sous-le-Bourg. «Certains se sont même introduits chez moi.»

«Nous allons investiguer»

La première dame qui a posté l’annonce sur la page «Tu es d’Aigle…» semble croire que «l’invasion» serait liée aux travaux de l’ancien Hôtel Le Suisse. L’établissement, situé au coin des rues de la Gare et Margencel, a été démoli pour faire place à un bâtiment résidentiel avec café et restaurant notamment. Les ouvriers sont catégoriques: «Nous n’avons pas vu de rats, seulement des corbeaux sur la grue.» Un voisin dit voir régulièrement la gent trotte-menu passer sur le trottoir adjacent «depuis un bon moment déjà, vers 5 heures du matin mais bien avant que le chantier ait démarré». À Sous-le-Bourg, un nouveau quartier résidentiel et commercial est en cours d’édification. Pour le dératiseur Gérard Cuendet, «des tribus de rats peuvent être dérangées, mais ce sont souvent des canalisations d’eaux claires ou d’eaux usées ou des descentes d’eaux pluviales qui peuvent les faire sortir.»

Serge Gumy, dératiseur actif notamment dans le Chablais, ne note pas de recrudescence dans la région. De son côté, «la Commune a eu vent de l’affaire, mais n’a pas reçu de plaintes en ce sens. Nous allons investiguer et prendre si nécessaire toutes les mesures», dit le syndic, Frédéric Borloz.

«Le rat est omniprésent dans le canton»

Lorsqu’ils sortent des égouts, les rats des villes sont plus souvent actifs près des déchetteries, à la recherche d’aliments. «Sinon, le rat est omniprésent dans le canton, mais on l’observe plus particulièrement sur les rives artificielles des lacs», précise Frédéric Hofmann, chef de la section Chasse, pêche et surveillance. Les experts en lutte antinuisibles en milieu urbain parlent d’un ratio de 1,5 à 2 rats par personne en ville (source: www.deratisation.com). Ce qui représenterait – dans l’absolu – 15 000 à 20 000 individus à Aigle!

Des communes sont naturellement attentives à la problématique de la présence des rats. À l’instar de Morges, où les autorités ont fait apposer des panneaux informatifs sur les berges du lac pour dissuader de nourrir les animaux, donc tenter de limiter la venue en masse du rongeur.

Créé: 29.01.2019, 17h31

Articles en relation

Aigle s’apprête à dire adieu au «Suisse»

Patrimoine L’hôtel-restaurant va être déconstruit. Retour sur une histoire riche en anecdotes… souvent dramatiques. Plus...

Les fontaines d'Aigle offrent une balade ressourçante

Patrimoine 27 fontaines composent un itinéraire de 5 km qui sillonne la capitale du Chablais vaudois. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.