La halle aux locos va renaître au Bouveret

Petits trainsLe Swiss Vapeur Parc veut bâtir une réplique à l’échelle 1:6 du hangar lausannois rasé en 2016 pour faire place au MCBA.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les coups de pelleteuse assénés en février 2016 dans la halle aux locomotives des CFF en gare de Lausanne avaient arraché des larmes aux passionnés de patrimoine ferroviaire. Rasé pour faire place au futur Musée cantonal des beaux-arts (MCBA), l’emblématique dépôt construit entre 1909 et 1911 ne tombera pas dans l’oubli. Le Swiss Vapeur Parc (SVP) envisage de construire une réplique sur son circuit du Bouveret.

Difficile de parler «miniature» lorsqu’on entend Yves Marclay, président du parc valaisan, évoquer les dimensions de cette maquette: un bâtiment de 30 m par 17, haut de 2,8 m. Soit une réplique à l’échelle 1:6 pour coller à la taille des principaux monuments du circuit, notamment à ceux du château d’Aigle ou du Kuklos.

Musée et dépôt

Les exploitants envisagent d’y aménager, sur deux niveaux dont un semi-enterré, un musée retraçant l’histoire du SVP, ainsi qu’un dépôt ferroviaire de 12 voies ouvert aux visiteurs. Ils se sont procuré les plans de la halle aux locomotives auprès de CFF Historic.

L’édifice, classé de son «vivant» en note 2, était tout indiqué pour remplir ce double but: «À cette échelle, il nous fallait un bâtiment très vaste pour que les gens ne soient pas cougnés à l’intérieur et pour qu’on puisse monter une exposition d’une certaine ampleur, explique Yves Marclay. Nous devions par ailleurs construire un nouveau dépôt et nous tenions à reproduire un bâtiment ayant existé. Celui-ci a l’avantage d’avoir ce double lien puisqu’il a servi de dépôt et a cédé sa place au MCBA.»

Plus important encore, selon le président, «nous maintenons d’une certaine manière ce patrimoine». C’est d’ailleurs le premier but de la Fondation du modélisme à vapeur vive, créée en 2010 et qui compte dans ses rangs l’ancien conseiller d’État valaisan Claude Roch. Si elle prétend avant tout sauvegarder le matériel roulant miniature, elle entend également lui donner un toit pour l’exposer. Elle s’emploie désormais à réunir les fonds nécessaires – «le budget d’une petite maison», selon Yves Marclay qui estime le coût de construction à 1,6 million.

Si le calendrier prévu est tenu, la halle aux locomotives pourrait bien constituer, en 2020, le cadeau d’anniversaire du SVP, qui fêtera alors ses 40 ans (dont 33 passés au Bouveret). Elle poursuit ainsi la politique de développement menée depuis plusieurs années: «Les derniers aménagements, en particulier l’ouverture de 230 m de voies supplémentaires et la création d’un tunnel de 57 m en juin, ont été imaginés avec la construction de cette halle en tête», précise Yves Marclay. La halle permettra également au SVP de se prémunir en partie des caprices de la météo en offrant un nouvel espace intérieur, après l’ouverture au début de la saison de son poste d’aiguillage. (24 heures)

Créé: 14.07.2018, 08h55

Articles en relation

[VIDÉO] Mécanique de précision pour faire valser les locos

Le Bouveret (VS) Le poste d’aiguillage du Swiss Vapeur Parc est désormais ouvert au public. Visite. Plus...

Le cerveau du Swiss Vapeur Parc s’ouvre aux visiteurs

Le Bouveret (VS) Le parc d’attractions rouvre ce week-end. Le circuit sera encore rallongé et le poste d’aiguillage est désormais accessible. Plus...

Les premiers coups de pelleteuse contre la halle aux locomotives centenaire

Lausanne La démolition de la halle CFF débute. Elle doit laisser la place au nouveau Musée cantonal des beaux-arts. Plus...

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 14 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...