Sur les hauts de Gryon, les Gruaz ont fait de L’Etable un petit paradis

Le Coup de fourchetteLe restaurant d'alpage est le paradis des marcheurs mais il propose une cuisine raffinée et délicieuse.

René Gruaz, sur la terrasse de L’Etable qu’il gère en famille.

René Gruaz, sur la terrasse de L’Etable qu’il gère en famille.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L’étable a gardé son nom, son architecture mais aussi une partie de sa vocation. L’écurie d’alpage rachetée par les Gruaz – René, Graziella et leur fils Johnatan en cuisine – il y a dix ans à la Commune de Gryon sert encore de gîte à quelques cochons, oies et brebis. Et surtout aux stars de l’endroit: les ânes «Sancho» et «Tempête». Cette petite ménagerie en fait un vrai paradis pour les enfants. Paradis des marcheurs aussi, car L’Etable est située sur le tracé de belles randonnées, entre Bretaye et les Chaux ou vers Taveyanne et Barboleuse.

À notre arrivée (après une montée à pied d’une dizaine de minutes), René Gruaz nous suggère de prendre l’apéro sur la terrasse. Le conseil vaut de l’or car si l’intérieur de l’écurie a été redécoré avec goût, c’est surtout à l’extérieur qu’on savoure pleinement le calme qui enveloppe cette auberge exploitée en famille et avec passion.

Côté carte, on se balade entre lac et montagne. On se laisse tenter par le tartare de féra aux fruits de saison (25 fr.) et la cassolette de champignons «sur son petit nid de rösti» (15 fr.). Le premier est une réussite; la douceur des fraises se marie à merveille à la chair discrète du poisson et apporte une bonne dose de fraîcheur. La deuxième est une merveille et on optera volontiers par la portion «pour adultes» lors d’un prochain passage, le patron la proposant également en plat principal.

Plus classique, mais dressé avec goût, le jambonneau rôti au miel (30 fr.) est juteux et savoureux à souhait, entre la douceur du miel et le fumé de la viande. À déconseiller aux marcheurs qui souhaitent conserver un peu d’énergie pour reprendre leur route, car la portion est généreuse. Tout comme le tartare de chasse (49 fr.), très bien servi, relevé seulement de sel et de poivre pour laisser le goût de la viande s’exprimer. Et même si ces plats nous laissent repus, on s’accorde volontiers une petite douceur. Les tartes maison ont fait la réputation du restaurant gryonnais. Sa mousse au Toblerone noir (8?fr.) est également un délice.

(24 heures)

Créé: 29.06.2018, 09h39

L'adresse

L’étable

Route de Sodoleuvre 6,
1882 Gryon.

024 498 40 06.

www.etable-gryon.ch

Fermé mercredi et jeudi.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 21 septembre 2018.
(Image: Valott) Plus...