L’HRC fait l’objet d’une exposition itinérante

Témoignages30 personnes de la région font part de leurs attentes relatives au futur établissement hospitalier. L’exposition s’installera à Vevey, puis à Monthey.

Image d'illustration fournie par Hôpital Riviera-Chablais.

Image d'illustration fournie par Hôpital Riviera-Chablais.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L’Hôpital Riviera-Chablais ouvrira au printemps 2019, à Rennaz. Deux structures existantes seront concervées: Monthey et Vevey Samaritain. Beaucoup de questions se posent autour de l’avenir des soins hospitaliers pour les habitants de la Riviera et des Chablais vaudois et valaisan, un bassin de population de 180 000 âmes.

Afin d’y répondre, la direction du futur hôpital unique a sondé 30 personnes travaillant et habitant dans les régions concernées. Des hommes, des femmes, vivant à Vouvry, aux Moulins, Aigle ou à Jongny, médecin, animatrice, étudiante, fromager, artiste, etc. Chacun fait part de ses attentes et de ses espoirs, aussi de ses inquiétudes, au sujet de la future structure et de ses services.

Si elles ne seront pas présentes in vivo lors de l’exposition, leurs témoignages seront lus et entendus via écran tactile. Extraits. «La construction de cet hôpital représente pour moi une reconnaissance pour notre région souvent délaissée», estime Henri-Olivier Badoux, écrivain à Aigle.

Réponses au public

Pour Brigitte Granger, agricultrice à Troistorrents: «Cela sera plus compliqué avec l’hôpital à Rennaz. Depuis chez nous, nous devrons prendre le train jusqu’à Aigle puis le bus. Je pense que nous irons plutôt en voiture. Mais si je ne peux pas conduire, c’est mon mari qui devra prendre le volant et m’y emmener. C’est une perte de temps et d’autonomie.»

L’exposition, qui détaille les nouveautés et avantages que procurera l’HRC de Rennaz, fera escale au Centre Manor de Vevey, du 4 au 16 septembre. Elle prendra ensuite ses quartiers du 18 au 30 septembre dans celui de Monthey.

Chaque mercredi après-midi et le samedi toute la journée, des collaborateurs de ce grand projet répondront aux questions du public. Les enfants, encadrés par Sparadrap – association qui veille au bien-être des jeunes hospitalisés – pourront faire des bricolages et se faire maquiller.

En 2018, l’exposition itinérante fera escale à Aigle, puis Montreux – dates communiquées ultérieurement. (24 heures)

Créé: 03.09.2017, 15h05

Articles en relation

La «carcasse» de l’hôpital unique est achevée

Riviera-Chablais A Rennaz, le gros œuvre de l’établissement valdo-valaisan a duré deux ans, place à la seconde peau. Visite des lieux qui ouvriront mi-2019. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.