De «l’incrédulité» après la demande de suspension

VeveyMichel Agnant et Jérôme Christen, les deux municipaux Vevey Libre sous enquête pénale, contestent la violation de secret de fonction.

Jérôme Christen (à g.) et Michel Agnant contestent l'accusation de violation de secret de fonction qui pèsent sur eux.

Jérôme Christen (à g.) et Michel Agnant contestent l'accusation de violation de secret de fonction qui pèsent sur eux. Image: Charly Rappo

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Michel Agnant et Jérôme Christen ont attendu un jour pour réagir au communiqué de la Municipalité de Vevey de mercredi. Selon ce dernier, l’Exécutif demande au Conseil d’État de se déterminer sur une suspension des deux élus Vevey Libre, prévenus dans le cadre d’une enquête pénale pour violation de secret de fonction. Les deux hommes sont soupçonnés d’avoir fait circuler des informations confidentielles concernant un autre municipal, le socialiste Lionel Girardin, suspendu depuis juin car sous enquête pénale pour gestion déloyale d’intérêts publics.

Dans un texte commun envoyé jeudi, les deux Vevey Libre visés font part de leur «incrédulité» après cette décision et contestent toute violation du secret de fonction. «Nous nous sommes simplement battus pour la transparence devant l’obscurantisme opaque de la majorité.» Une attaque directe contre la syndique Verte Élina Leimgruber et le PLR Étienne Rivier (tous deux à l’origine de la dénonciation), complices à leur sens d’avoir fermé les yeux sur les agissements de Lionel Girardin.

«Nous nous sommes simplement battus pour la transparence devant l’obscurantisme opaque de la majorité»

Jérôme Christen et Michel Agnant disent toutefois réserver leur interprétation de la dénonciation dont ils ont fait l’objet «pour éviter d’accroître la polémique». «Nous ne doutons pas qu’après nous avoir entendus, le Conseil d’État saura procéder à une pesée d’intérêts équilibrée.»

Enfin, les deux élus observent «les problèmes que poserait, sur le plan pratique et démocratique, le fait que la Ville soit gérée par une Municipalité ne comprenant plus que deux élus du peuple sur cinq membres» au vu des défis importants qui attendent la Ville, en premier lieu «l’organisation de la Fête des Vignerons et le débat sur l’avenir de la place du Marché»

Créé: 15.11.2018, 16h54

Articles en relation

Le Conseil d’Etat tranchera sur le sort des deux Vevey Libre

Vevey La Municipalité fait appel au Canton pour décider de la suspension ou non de Michel Agnant et Jérôme Christen. Plus...

Les deux municipaux pas suspendus, «pour l’heure»

Vevey La Municipalité dit ne pas disposer d’éléments «suffisants» pour faire suspendre Michel Agnant et Jérôme Christen Plus...

Les citoyens de Vevey et le Conseil d’État veulent une résolution de crise rapide

Crise politique À quand une Municipalité à deux élus? Le Conseil a demandé la suspension de Michel Agnant et Jérôme Christen. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.