Inquiétudes autour du futur «Suisse Resort» d’Aigle

ImmobilierL’établissement proche de la gare ne serait pas forcément dévolu majoritairement à de l’apparthôtel comme attendu par la Commune.

Des biens sont proposés à la location pour l'automne 2020, mais aucune mention ne porte sur l'exploitation de type resort. Image: Chantal Dervey

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le chantier du «Suisse Resort», sur les ruines de l’ancien Café Suisse d’Aigle, au coin des rues de la Gare et de Margencel, face à la poste, va bon train. Commencé il y a quelques mois, il doit être achevé à l’automne 2020. Une immense banderole en fait la promotion, mettant en avant la présence d’un restaurant, surtout de 56 appartements à la location (contre 62 lors de l’enquête publique). Mais rien concernant la vocation du bien dévolu à l’origine à du logement de courte durée, de type apparthôtel. «C’est en effet ce qui était majoritairement prévu à la base, soit les deux tiers. Or là, aucune info. Ou plutôt une autre info», note Marc-Olivier Drapel.

Le conseiller communal PLR a donc développé une interpellation jeudi à destination de la Municipalité. L’élu rappelle déjà que le parlement aiglon a validé en 2016 la vente d’une parcelle communale contiguë à celle du «Suisse» pour pouvoir y ériger le futur immeuble. Prix fixé? 242'000 francs. «Assorti d’un supplément de 343'000 francs en cas de non-respect de l’obligation d’exploitation de type hôtelier, à raison de deux tiers du volume construit», précise, et c’est important, Marc-Olivier Drapel. La mention figure dans le préavis. Les actes ont été signés après approbation du Conseil communal. «Nous avons soutenu cette opération car la commune manque cruellement de capacité hôtelière», a expliqué jeudi le syndic, Frédéric Borloz. L’hôtellerie est en effet le parent pauvre – une trentaine de chambres – de la commune de 10'000 habitants qui se développe à vitesse grand V. Aigle attire de plus en plus d’entreprises, sans compter la présence en ses murs du Centre mondial du cyclisme, qui abrite lui-même l’Union cycliste internationale.

«Le bâtiment devra compter des locations de chambres de type hôtelier. Sinon, on ne se laissera pas faire»

Acheteur de la parcelle communale, la société aiglonne Tobo l’a à son tour cédée à un tiers, le Groupe Mutuel. «Nous n’en avons pas été informés, mais quoi qu’il en soit, le bâtiment devra compter des locations de chambres de type hôtelier. Sinon, on ne se laissera pas faire», poursuit le syndic. Depuis, rumeurs, inquiétudes d’Aiglons et doutes alimentent le sujet en ville. À tel point que la Municipalité à écrit au propriétaire «il y a plusieurs semaines et sans réponse de sa part», précise l’édile.

Sur proposition de Marc-Olivier Drapel, une écrasante majorité d’élus a voté une résolution enjoignant la Municipalité à faire respecter «le projet… pour permettre la création de lits hôteliers». À défaut, l’Exécutif doit obtenir le versement des 343'000 francs. À l’issue du Conseil, en petit comité, Frédéric Borloz a fait part de sa forte détermination: «La possibilité de mettre le propriétaire en demeure existe. Nous analyserons, s’il le faut, l’éventualité de faire cesser le chantier.»

Le propriétaire, qui indique que «la proportion dans la nouvelle mouture d’apparthôtel est encore à l’étude», plaide l’apaisement. Une rencontre entre les deux parties sera organisée en urgence ces prochains jours. En attendant, l’assureur l’affirme: «Le Groupe Mutuel respectera l’acte de vente notarié et contresigné par le Registre foncier de l’Est vaudois.»

Créé: 02.04.2019, 20h14

Articles en relation

Aigle s’apprête à dire adieu au «Suisse»

Patrimoine L’hôtel-restaurant va être déconstruit. Retour sur une histoire riche en anecdotes… souvent dramatiques. Plus...

Un appart-hôtel, c’est bon pour le tourisme aiglon

Construction Le «Suisse Resort», résidence de 62 logements avec un parking et un café-restaurant, coûtera entre 10 et 11,5 millions de francs. Plus...

L’essor d’Aigle changera le visage d’un carrefour

Aigle L’installation d’un giratoire entre les rues de la Gare et Margencel se conjugue avec un projet hôtelier. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.